30/12/2007

47. Vouip vouip sur la table

Non, vous n'y échapperez pas non plus ici, le célèbre CLASSEMENT albums 2007, le voilou. Pas vraiment objectif, surtout pas intitulé "Meilleurs albums de 2007". Je reste dans la limite du peu que je connais, et basé sur l'amour que je leur porte, fondé ou non.
Donc ça fait.

25. Digitalism - Digitalism
24. Simian Mobile Disco - Attack Decay Sustain Release
23. The Embassy - Tacking
22. Architecture in Helsinki - Places like this
21. Timbaland - Shock Value
J’ai l’impression que tout le monde lui a chié dessus genre « il est bon sur les albums des autres mais le sien bof » ouais ben des titres comme Give it to me, Way I are, Bounce ou Kill yourself sont quand même des putains de bombes.
20. Cold War Kids - Robbers & Cowards
19. Kanye West - Graduation
18. Robyn - Robyn
17. Arcade Fire - Neon Bible
16. Midnight Juggernauts - Dystopia
15. Amy Winehouse - Back to Black
Pour le personnage aussi, atrocement attachante, passionnée, noyée dans sa bouteille, annulant ses tournées parce qu’elle ne peut « pas faire de concert sans son Blake ». J’aime beaucoup cette fille.
14. The Gossip - Standing in the way of control
Même si je l’ai acheté y a plus d'un an mais la date officielle française c’est 2007. Pour ce que j’en pense, ça rejoint !!! plus bas. Font partie de mes A VOIR ABSOLUMENT en 2008 (avec Ghinzu, Patrick Wolf, Saez et les YYYs, si ça vous intéresse).
13. Justice - Cross
Je ne suis pas très objective sur l’album, y a des quantités de meilleurs trucs dans ce genre qui sont sortis, mais c’est la voix du cœur tu comprends, Justice je les ai vus ils étaient hauts comme ça (geste de la main au niveau du genou), début 2006 dans une salle de 50 personnes, forcément on s’attache.
12. Radiohead - In Rainbows
11. Klaxons - Myths of the near future
10. Modeselektor - Happy Birthday
9. Interpol - Our Love to Admire
8. Trentemoller - Chronicles
7. Arctic Monkeys - Favourite Worst Nightmare
6. Patrick Wolf - The Magic Position
Vu que j’ai découvert son entière discographie et même son existence cette année, j’inclus aussi ses deux albums précédents dans sa présence ici, prix pour l‘ensemble de sa carrière.
5. Daft Punk - Alive
Parce que j’y étais, quand même.
4. Editors - An end has a start
Il est venu très tard et a remonté le classement très vite, tout simplement pour la voix de machin le chanteur.
3. M.I.A. - Kala
L’album que j’attendais depuis toute ma vie, un peu.
2. Just Jack - Overtones
Globalement mon classement se recoupe avec le plupart de ceux que j’ai pu lire depuis début décembre. SAUF ! Just Jack. Qui est total ignoré par delà la blogosphère. Je pense qu’Overtones c’est comme l’album de Lily Allen, en l’écoutant la première fois il peut paraître plat, mais mon dieu, j’ai tellement écouté cet album cette année, je le connais par cœur, et je le trouve parfait, au niveau des arrangements/production/terme que vous voulez. PARFAIT.
1. !!! - Myth Takes
Je sais pas, il s’impose, mélange parfait de rock, de voix funky, de rythmes irrésistibles, tu fermes les yeux en écoutant les aigus du deuxième chanteur et tu danses tout seul… Peut-être aussi parce qu’ils sont un de mes meilleurs souvenirs de concert de l’année. Je l’ai acheté à ma sœur à Noël, « TIENS LE MEILLEUR DISQUE DE 2007 BISOU » et comme ça j’ai pu le mettre aussitôt déballé et c’était un peu la fête dans le salon.

(J'écoute à fond les albums de Chromatics, Yeasayer, Burial, The Thrills et Spoon ces derniers temps, je les aime, mais j'ai pas le recul pour les mettre dans mon top ou pas, je les ai depuis trop peu de temps. Mais note quand même. Y a aussi Is Is des Yeah Yeah Yeahs qui m'a fait mal cette année mais C'EST UN EP allons. Note quand même.)


LA BONNE ANNEE A VOUS.

29/12/2007

46. Du sol au ciel de ton état tout n'est que gel



Je me sens doucettement rentrer dans une petite dépression hivernale, je veux dire plus poussée que le malaise qui me tient en permanence (en révisant l'année dernière, j'avais un bouquin de psychologie qui listait les symptomes de la dépression. J'en avais 5 sur 8, ce qui était le stade borderline. J'ai eu peur un peu). Les vacances sont beaucoup moins drôles, vues de ce côté là de Noël. J'hiberne gentiment, je ne sors presque pas de ma chambre à part pour regarder des films ringards à la télé, le seul air frais que je respire c'est en fumant à la fenêtre. Joies de la campagne, habiter à huit kilomètres de toute civilisation (et encore, primaire) et ne pas avoir le permis. Je me complais dans l'idée que c'est de leur faute, qu'ils n'ont qu'à m'appeler pour me voir. Le fait est qu'on m'appelle, je ne réponds pas, j'écoute les messages tout de suite après, on voulait me voir. Je ne sais toujours pas pourquoi je fais ça, par périodes, cette fuite générale, cet enlisement en moi-même, dans mes petites angoisses adolescentes que j'entretiens précieusement. Je dois avoir ce culte du spleen parce que je trouve ça beau, encore, ça et l'amour, mais lui j'ai toujours été incapable de le ressentir, alors je me sens vivante par l'autre moyen. En le sublimant par des heures de musique qui vont avec.
Voir les Chansons d'amour, et le revoir déjà plusieurs fois en quelques jours, n'a pas du arranger les choses.



Au niveau le plus superficiel de tout ça (au sens surface, pas futile), je suis à nouveau célibataire (cf plus haut, je désespère d'arriver un jour à ne pas fuir tout engagement), mes partiels sont dans un peu plus d'une semaine, je ne sais RIEN, deux jours après la fin y a la prochaine panik qui promet d'être bien, autant hâte de parler fidélité et cuisine avec Pharrell que de revoir Brodinski dans son déhanché du diable, et puis après c'est trop loin pour y penser sans avoir peur.
A part ça, le vide.

Non mais ça ira mieux demain.

25/12/2007

45. Joyeux Naël !





M'explique pas pourquoi j'avais pas parlé de cette fantastique sitcom plus tôt.
Et sinon le petit cadeau du 25 c'est cette chanson dont je ne me remet pas, merci à Hans pour avoir mis ce groupe dans une playlist sur strangemoon. Voilà, je la mets bien en gros et tout, pour que personne ne passe à côté. Le rythme,la basse, la voix du mec, mais surtout ce qu'il en fait, sa façon de chanter, haaaann. Les petites remontées en fin de phrase dans les couplets là, putain c'est trop bon.

22/12/2007

44. Cause I'm out 4 in the morning, on the corner rolling, doin my own thing

Photobucket

[* Photo (c) Tommy Oshima
* On: CHROMATICS - IN THE CITY, la chanson trop vieille mais que moi la grosse panpan je découvre il y a une semaine et que j'écoute en boucle depuis. ]

J'ai un peu un cadeau de Noël en avance là les enfants - j'en ai déjà eu un hier quand j'ai appris qu'il y aurait les Wombats au Printemps de Bourges cette année, \o/ - sous la forme du trailer de la saison 5 de The L Word. Oui oui je vous entends, tout le monde l'a déjà vu, BEN PAS MOI. Début de la diffusion dans un mois, comme tous les commentaires de la vidéo le disent, CAN'T WAIT. Bon, on dirait que Tina et Bette vont encore nous ennuyer à fond (retour ensemble? pas retour? on s'en cale tu entends) et que Carmen ne revient pas, mais putain, Alice est de plus en plus belle, Helena fait des cochonneries dans les douches en prison, "tons of sex", et surtout il y a cette scène qui m'affole, Jenny qui fait un catch avec une autre nana tout aussi belle et brune, elles sont toutes huilées, je craque.

Un petit tas de chansons, qui ne reflètent pas vraiment ce que j'écoute en ce moment, car comme à chaques vacances de Noël, je m'immerge dans des heures de néo-métal, tu as bien lu, moi non plus je ne vois pas le rapport mais c'est ainsi. Et comme je fais ça tous les ans, ça me rappelle tous les hivers précédents, écouter White Pony des Deftones (nouvel album en 2008 ! joie inside) par exemple me renvoie systématiquement à des images de vacances passées à recopier des dessins de Luis Royo, entre deux DM d'éco à rendre pour la rentrée. Mais je vais pas mettre tout ça ici, les albums de Korn d'il y a 10 ans, soit vous les avez écoutés et aimés, soit non et c'est pas maintenant que ça va changer (ouais enfin, au cas où, vas radiobloguer Make me bad, écoute moi cette basse et dis moi si t'as pas envie de sang).

And now, something completely different, donc (celui qui m'offre le dvd des Flying Circus est un ange);

Sixtoo - Pt. 4
Kiko - Alone on the dark
Billie the Vision & the Dancers - Nightmares
Reverend & the Makers - Open your window
Santogold - My creator, c'est cool maintenant les découvertes arrivent toutes seules dans mes commentaires myspace, moi qui demandais des trucs ressemblant à M.I.A... hop.

Je vous laisse, on vient de me rendre mon dévédé de C.R.A.Z.Y, je l'avais plus depuis avril, je danse trop le mambo jerké, joyeux noël bisou.

17/12/2007

43. Better better better better HAAAAAAAAA !! (paaaa, pa, pa, palalalaaaa, palalalaaa, hey Juuuude)

Oh putain, oh putain, je viens d'avoir un rêve terriblement frustrant d'un genre qui ne m'était jamais arrivé. J'ai fait la sieste (oui bon CA VA hein, j'ai eu une fin de semaine très intense) et en me réveillant j'ai pensé "hé, attends, vas voir dans ton appareil ces photos canon que tu viens de prendre" et une seconde plus tard la réalité me rattrape: j'ai rêvé tout ça. Haannn c'est horrible. Y avait un grand champ avec des herbes dorées, une lumière rasante de coucher de soleil magnifique, et plein de petites filles blondes en robe blanche qui avaient des ballons translucides et qui faisaient des bulles de savon. C'était trop beau. Je me suis vue cadrer, faire ma mise au point, regarder ce que j'avais pris "ouah, trop beau" "han son regard sur celle làààà" "han le contre jour dans les cheveux et la robe j'adore" ET TOUT CA N'ETAIT QU'ILLUSION.
'Culée de sieste. En plus maintenant il est 18h et je suis toujours en pyj et j'ai pas fait mes courses j'ai rien à manger HA sick sad world.


Bon,
pendant que je suis là, pour pas faire ENCORE un post (on dirait que ma grève du blog n'était que passagère), faut que je vous parle de Across the Universe, dont j'avais mis le trailer
quelques articles plus bas. Il ne passe effectivement que dans TROIS salles en France, j'ai eu la chance d'aller le voir, et malgré une salle où régnait un froid polaire (public intégralement en manteau gants bonnet -_- on pourrait penser qu'un cinéma sur les Champs a les moyens de payer du chauffage mais il semblerait que non), c'était MAGIQUE. Il m'a fait le même effet que C.R.A.Z.Y, dès la fin j'avais envie de le revoir, le matin de sa sortie en dévédé je serai devant la fnac, t'entends. Il est exactement comme je l'attendais en voyant le trailer: un grand n'importe quoi coloré, halluciné, esthétique, psyché, rock'n roll, plein de vie, de colère, d'amour, de musique... Peinture parfaite d'une époque, entre mouvement hippie et guerre du Vietnam, entre les docks gris de Liverpool et le vent de folie sur New York... Les chansons des Beatles s'intègrent parfaitement dans l'histoire, la plupart réarrangées et modernisées, et on crie même pas au scandale, les acteurs ont tous une voix merveilleuse (salut la surprise, Evan Rachel Wood (vue dans Thirteen et au bras de Marilyn Manson) chante trop bien la connasse). On assiste aussi à la naissance d'un sex-symbol, JIM STURGESS, une classe folle, une voix à se rouler par terre, coucou.
Quand tu sors de ce film, tu es HEUREUX, tout simplement, tu chantes la fin jouissive de Hey Jude pendant des heures, tu as envie que la vie soit comme dans ces 2h15, où à tout moment les passants se mettent à danser et chanter dans la rue dans une chorégraphie parfaite...
Pour la peine, une playlist Across the Universe, bim. Chantée intégralement par les acteurs, oui oui, même Joe Cocker et Bono font une apparition.

14/12/2007

42. "Ces mecs là sont des vrais fous, mettent les filles à genoux": en partie exa.


Jeudi soir y avait les BB Brunes en l'amphi Thélème, dans ma petite fac. Je crois que je vous ai assez rebattu les oreilles avec ça pour que vous le sachiez =). Un amphi où on a cours et tout, je l'aurai vraiment vu dans toutes les circonstances, un cours soporifique à 8h le matin, des AG où tout le monde s'engueule, et des concerts où le bas de l'amphi devient fosse déchainée mit tension sexuelle palpable... et après tu y retournes à 8h le matin tout le monde re pionce ça fait drôle.
Anyway, j'arrive donc à 20h, et là, je vous avais parlé de groupies à frange en folie; putain, J'ETAIS LOIN DU COMPTE. Le public semblait être exclusivement composé de lycéens bourges, des mecs à mèche partout et les nanas en slim ballerines haut gris promod, tu le vis. Tous à traverser l'amphi d'un groupe de potes à un autre en se donnant un air important et pressé, ah putain, ah putain, des claques. Benzin avait raison, on devait remonter la moyenne d'âge (misère)
En première partie, les Divine Paiste, que je voyais pour la troisième fois, et une évolution énorme: les deux premières fois, c'était un gentil petit groupe qu'on allait voit parce que le chanteur est canon (mais jeune) et qu'on connait certaines de leurs accointances (Grou (leur photographe officiel, 'tention), Rilou, Benzin, tout ça), mais LA ! Bon dieu, j'ai vraiment adoré la moitié des chansons et il est pas impossible que certaines rejoignent mon mp3 (sur le mysp c'est pas les meilleures, quoique Come back to the city est bien bonne), pis ils virent limite fluo, avec cette sympathique idée de se faire des motifs sur la peau à la peinture ultraviolet et de n'être éclairés que par les néons du même nom... Je crois qu'il ont pris leur pied, le public était super pendant leur set (quoique trop féminin, toujours). Leur statut a changé, maintenant je le reverrais pour le plaisir de les écouter. Wah. A ce moment j'ai regretté de pas avoir emmené mon appareil photo, les éclairages étaient impeccables, avec un fond noir parfait, mais après j'ai plus regretté du tout... Parce qu'après quelques minutes de rien et avoir trouvé Benzin, les BBB ont débarqué, et à partir de là c'était la lutte avec 1) des groupies pires que chiantes et 2) des mecs bourrés qui montaient sur scène pour faire "ouaiiiiis" et se jeter...non pas dans un slam mais par terre parce qu'en dessous c'était des meufs de 13 ans qui n'avaient matériellement pas la capacité de les porter. Ces filles, parlons en. Au bout d'un moment, une est monté sur scène pour faire un bisou à Félix, puis à Adrien, puis une autre fille, puis une autre, et ça a fini en marée humaine de filles hystériques qui couraient partout en essayant de les chopper. Ils se laissent faire, il sont placides et blasés les cons. Qui dit amphi dit pas de barrière et scène basse (j'ai des bleus aux cuisses d'une force ! (ah ben oui parce que j'ai beau dire mais j'ai fait premier rang quand même)) et donc trop facile de monter, lente progression du public sur la scène.... vers la fin c'était vraiment n'importe quoi. (en plus les meufs sont nulles, si tu montes sur la scène et que tu choppes Adrien bah t'embrasses sur la bouche, enfin!) Y a même UN SIEGE de l'amphi qui a échoué devant (la fac ils vont être trop contents) je préfère pas imaginer comment ils ont fait pour arracher un demi fauteuil O_o ...Je pense que tout ça a un peu fait chier Les Artistes quand même (ou alors c'est comme ça dans toutes les villes je sais pas), surtout quand c'était des mecs complètement raides qui montaient faire les cons avec le regard vitreux, puis qui nous réemmerdaient en tombant sur nous. Ah oui ! A un moment j'étais vraiment vener (ah ouais j'ai pas peur des mots moi je suis une fille comme ça je dis vener) j'ai mis une droite à un de ces gars. Une vraie, dans les règles de l'art. C'était la première fois, j'ai adoré. Il a eu mal.
Je crois que j'ai bien planté le décor de l'hystérie générale, là, non? Après, pas grand chose à dire, je voulais les voir depuis longtemps, je les ai vus, c'était bien, je me suis pété la voix comme il se doit en chantant, tout est bien qui finit bien.

13/12/2007

41. "Got somethin in my head like a lion in a cage"


Souvent, je poste des chansons qu'on m'a envoyé, et je dis pas forcément merci (le plus souvent c'est merci Antoine, merci Grou, merci Elen, voilà, ça c'est fait) mais là je tiens à mettre la source en évidence pour une fois, MERCI A ELEN pour cet album qui m'a fait ma semaine et qui est pour l'instant mon préféré de 2008.
"Di quoi ça s'agit ?" De l'album A Mouthful de The Do (je sais pas comment faire le o barré mais il est présent), qui sort en janvier prochain. Ca fait un bon petit moment que j'ai pas eu de coup de coeur sur un groupes en The, j'en découvre à la pelle mais j'écoute plutôt nuit et jour des trucs qui finissent par "(machin remix)", mais là, enfin un bon petit groupe de rock (+folk, pop, et un tas d'autres trucs, voir ci-après) qui enchante mes oreilles à la première écoute. Je ne serai pas vraiment apte à les mettre dans une catégorie, tant l'album passe par une multitude d'ambiances différentes. Il s'ouvre avec Playground Hustle sur une petite marche militaire fort guillerette (on visualise Napoléon et ses troupes partant en campagne), à laquelle viennent se superposer des choeurs d'enfants (qui me font eux penser aux productions de M.I.A., avec aussi un petit instrument dont j'ignore le nom mais très Bollywood), puis Olivia Merilahti, la moitié féminine du groupe, ajoute sa jolie voix, et le ton est donné dès la fin de ces 2'55 premières minutes: leur musique touche à tous les genres. Un rock assez calme mais qui n'a pas besoin d'en faire des caisses pour être touchant (On my shoulders, Travel light), des ballades bien déprimantes (Song for lovers, When was I last home), des interludes qui m'évoquent RJD2 et Chilly Gonzales (Coda, In my box), et des incursions dans le hiphop (Queen dot kong, honnêtement, en blindtest j'aurai répondu que c'était certainement un inédit de Lady Sovereign, que ce soit l'instru ou les "Ooooh!" sautillants) et même dans la musique tribale un peu Ocora RadioFrance (alors là je m'auto-privatejoke, les pubs Ocora sur France Inter ont traumatisé mon enfance, je ne sais pas si ça vous parle) comme sur Unissasi laulelet... je crois que j'ai fait des rapprochements avec assez d'artistes opposés pour vous donner une idée de l'eclectisme de la galette (ou pas?). Pour résumer, cet album est BON, téléchargez-le illégalement (ben oui pour l'instant c'est la seule alternative mon enfant) mais après vous l'acheterez hein, et rendez-vous quelque part par là.

10/12/2007

40. Où je partais de bonne humeur mais où je me prends excessivement la tête pour rien




La suite à ne surligner vraiment que si vous pouvez encaisser une petite geignerie (?) super pathos du soir. Vous êtes prévenus.
Dieu que j'aime ça, les bandes annonces qui me donnent envie de courir chanter rire et pleurer à la fois.
Des fois je me dis (de plus en plus en fait) que finalement le métier total de mes rêves ce serait peut-être réalisatrice, vu que je cadre tout dans ma tête, que l'esthétique est tout (j'aime beaucoup trop de choses contestables par esthétisme. La violence, le sang, la mort,la souffrance, la décadence, tout ça m'attire parce que je trouve ça beau. Je crois même que j'ai commencé à fumer en partie par esthétisme - et je crois que je n'ai jamais autant eu l'impression de me mettre à nu sur cette page qu'en disant ça, aussi), que je passe ma vie à coordoner la musique que j'écoute avec ce que j'ai devant les yeux et que les seuls moments où je me sens un tant soit peu vivante sont quand tout ça se coordonne parfaitement comme un film.... alors bon.
Encore un rêve avorté dans l'oeuf, vous savez c'est atroce j'y pense je ne sais combien de fois par jour, j'ai l'impression de m'être déjà engagée trop loin dans la mauvaise vie, celle où je me réveillerai un matin à 50 ans en regrettant tout, c'est tellement triste de se dire ça à 18 ans, et le pire c'est que c'est pas pour ça que j'ai le courage de changer quelque chose.
Bon, je retourne faire diversion.


05/12/2007

39. Baby it's time we give something new a try

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

J'aime bien Alex Turner quand il s'arrête au milieu de Fluorescent Adolescent pour cause de rire nerveux, j'aime surtout sa coupe actuelle à la Oasis, bref, voilà un article commencé sans aucune idée de ce que je vais pouvoir raconter après.
Mmh.
Comme tous les ans, je suis en pleine déprime hivernale (tiens, un interlude scientifique, LE SAVIEZ VOUS ? Les gens nés au printemps ou en été sont beaucoup plus sujets à la déprime hivernale, ayant connu beaucoup de soleil pendant leurs premiers mois de vie. Les gens nés en automne/hiver, ben cqfd, ils sont nés dedans, RAB. Je suis née en mai (le 2, tu notes), voilà, tout s'explique, fin de l'interlude sciences et vie) j'ai des gros épisodes de régression, ce week-end je suis rentrée à la maison ça faisait trois semaines, back to 6 y.o j'ai regardé des cassettes Disney de mon enfance en mangeant des Pyrénéens à l'infini, avec mon papa et ma maman, enroulée dans une couverture, avec la tempête dehors, c'était bien. Petite.
C'était peut-être surtout parce que j'avais pas le net, si je veux être objective.
Enfin voilà, il fait froid, moche, la fac est encore bloquée des fois oui des fois non, mais comme des fois oui je me retrouve quand même avec des trucs à rendre en urgence, les travaux en face de ma fenêtre font trop de bruit à toute heure du jour, vivement le 13 que j'aille me mêler aux groupies à frange qui se déchireront pour lécher le mollet des BB Brunes (me mêler est une vue de l'esprit: je vais les considérer avec le mépris qui sied à ma condition), vivement le 14 que je fasse un bisou à Hianta et Pharrell (je dis ça, lol), vivement le week-end en 9.3, et vivement Noël, enculé.


Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

photos (c)

25/11/2007

38. The bright lights they might blind you

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Non mais honnêtement ayé j'ai perdu la foi du blog. Oh drama. Ca coincide avec l'arrivée de trucs à raconter, bizarrement, je me suis acheté une vie dernièrement je crois, ça fait tout drôle.
Ce week-end j'étais ENCORE à Paris, ça va que je paye pas le train (gommer le compostage c'est la vie), anyway y avait cette soirée au Showcase qui me tentait bien, +gratuit avant minuit parfait (en fait je suis arrivée à 1h bien entendu). +comme vous le savez ou pas je floode sur le forum Justice (d'ailleurs j'ai remarqué que je postais partout sauf pour parler d'eux, brayf) et de là j'ai fait la connaissance d'une "sorte d'éponge a zik, freak maniac du dancefloor" (je cite) aka Ouss ("mixtape coming soon" je cite toujours), et ledit Ouss y allait alors bim c'était l'occasion de faire une mini rencontre inter-forumeurs, trop mignon.
Sauf que lui il était rentré bien avant, alors j'étais toute seule dans la file le froid la nuit y avait des loups j'avais peur un peu. Non en vrai les videurs faut m'expliquer, j'ai vu recalés des tas de gens trop classes (pupute mais classe, le genre qui rentre bien normalement), j'avais peur je checkais mes cheveux toute ma vie +je rajustais mes divers manteaux pulls pour fait bonne impression. En fait une bande de gais lurons m'ont pris sous leur aile "ouaiiis elle est avec nous mec" et hop.
Bon tout ça pour dire que je suis rentrée, au bout d'un moment, quand même, (alors s'il vous plait, je vous en prie.) et après c'était bien, bon j'ai raté les Naive New Beaters qui apparement ont fait un live bien bon, mais j'ai vu Yuksek, qui avait grave le regard de l'homme bourré (ndlr; on m'informe qu'il l'était) mais qui s'en est bien sorti, ET après, the Bloody Beetroots (
rappel au cas où), j'ai trouvé ça terrible pour ma part, croyez-en mon expérience inexistante, c'était un des meilleurs dj sets que j'ai vus. Ils n'ont passé que des trucs bien violents, bien saturés, bien déstructurés, pas forcément du meilleur goût et aucune subtilité, c'était parfait pour ce que j'avais. Avec récupération et re-lancer de tonnes de confettis (j'en trouve encore partout dans mes fringues à l'heure où je vous parle, être juste devant la scène était peut-être pas un bon calcul), les BB qui viennent danser juste devant à tour de rôle, font les cons, nous canardent avec ces saloperies de pistolets a fil gluant, +pour info ils jouent avec des masques de spiderman (tellement confo ça doit être), avec comme fond sonore par exemple les deux titres qui suivent, tu vois le genre ?
La fête.
Non vraiment je sais pas pourquoi j'ai autant aimé mais J'AI AIME. Pas arrêté une seconde de faire le shaker (Hans tmtc) ou toute autre danse bizarre - d'ailleurs je me suis rendu compte que je dansais vraiment d'une façon étrange par moments - et à jeun de plus. Même si ils sont restés presque 2h et qu'à la fin après chaque morceau (et pis pas de baisse de régime, à la fin Justice - Stress ou Hives - Tick tick boom jenesaisquoi remix, ah non on plaisante pas madame) on pensait "non c'est bon là, on a plus aucun jus dans le corps, ça va s'arrêter ?!" ben non, ça s'arrêtait jamais, mais O S E F, tu le vis.

Scissor Sisters - She's my man (Goose remix)
Hervé - Cheap thrills (je l'ai retrouvée !!)

Les Beetroots ont donc lessivé tout le monde, les pauvres qui sont passé après ont du affronter une salle un peu vide, mais ils ont passé
ce remix qui je le redis est un de mes préférés de toute ma vie, alors je leur ai fait honneur un peu quand même.
Après avec toutes ces conneries de musique boum boum de jeunes, ben il était 5h didon, time 2 prendre le métro et rentrer à St Denis et me recoucher avec - AH, on m'informe que je passe du côté obscur du racontage de vie, adieu.

Enfin, un bien bon weekend, *soupir*, j'ai plus qu'à remettre mon petit badge After every party I die et recommencer à m'énerver contre la fac et ses incessants "y a cours" "y a pas cours" "y a cours" "ah non".

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Photos sans rapport aucun - ayé, Clairebear est majeure...

22/11/2007

37. "Fuckin' strikes" TU L'AS DIT BOUFFI

C'est marrant, j'ai toujours pressenti que le jour où il commencerait à se passer des trucs dans ma vie, j'arrêterais de bloguer.
Ben j'avais raison.
MAIS BON, comme je sais que je ne suis ni plus ni moins que le rayon de soleil de milliers de lecteurs, ce qui vous tient à la vie, n'ayons pas peur des mots, je vais forcer un peu.

Alors dimanche dernier c'était IAMX au Trabendo. C'était bien.
En première partie Soho Dolls, ça casse pas trois briques à un canard mais la chanteuse vaut le déplacement à elle seule, elle est genre.... brune magnifique frangée avec redingote (ce mot!) 1900 et bas noirs, un peu bitch mais un peu mignonne aussi surtout quand elle parle français avec son accent..... je fond, voilà.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
(ah oui, hein)
Mais le set trop court ne lui a pas laissé de temps de finir comme
, flûte.

Et après donc Chris est arrivé, avec tout keskon attendait, le maquillage à la
President, le chapeau (vissé à sa tête à tel point que quand il le soulevait les filles hurlaient comme s'il s'était foutu à poil), la veste d'amiral un peu, par contre un collant/pantalon absolument désastreux, anyway, le Chris veillit mais il reste quand même la bête de scène que j'attendais. C'est passé suuuuuuuper vite, mais ça doit vouloir dire que j'ai aimé. Seul bémol, pas de This will make you love again.
Ah oui et y avait Johnny Depp dans la salle. Personne l'a vu sinon salut l'émeute mais je peux dire que j'ai été plus près de sa divine personne que vous ne le serez jamais, bande de bulots.

Super.

Après là j'aurais eu envie de raconter le lendemain après-midi passé entre métros et trains en retard et divers quais avec ce sentiment qu'on a quand on regarde les gens pressés tout en étant posé avec de la musique dans les oreilles, mais Brice m'a devancé dans ce wonderful post, alors
voilà. Pareil à quelques chansons et noms près.

Le blocage de ma fac a été reconduit. Ca va faire trois semaines sans cours. En deux mots, trop marre.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket


Et bim, la nouvelle des Kills -
URA Fever.

16/11/2007

36. Oh non, ça me reprend


(interlude:
Robyn - Handle me
(on dit merci elen sur ce coup là car je détestais With every heartbeat, mais avec
ce clip, la révélation. Du coup j'adore l'album.)
et surtout:
Interpol - Pioneer to the falls (orchestral version)
(je cherche une version clean ndlr)
voilà ça c'est fait)

OH NON CA ME REPREND disais-je, quoi donc te reprend, vous entend-je penser ? La dalle Julien D. Tout ça parce qu'on l'a vu quatre secondes dans le Petit Journal ce soir. "ah tiens, toujours aussi canon lui", et bim, me voilà repartie dans des youtube par milliers de ce qu'il a fait ces derniers temps.
Par exemple j'adore
cette version (c'est à ce moment que la dalle est revenue), tiens ici t'as le mp3, et ça c'est un peu joli aussi. Et vous avais-je parlé du Playboy que j'ai failli acheter pour les photos de lui dedans (FAILLI hein, quand même 6euros pour quatre photos je le fais des fois mais là non) ? Ben j'ai remis la main sur lesdites photos, vas-y rince toi l'oeil.

......mh, je pourrais enchainer encore et encore mais après on dirait Mooki, ça va deux minutes ho.

Bonus: Noël approche, voici
un petit bijou pour te mettre dans le mood, si t'es sage peut-être que le 25 décembre je posterai une vidéo d'elen et moi en train de la chanter (avec la chorégraphie cela va sans dire) devant notre webcam.
Photo: on se voit dimanche Chris, ouais ? Ouais.

14/11/2007

35. Le chat c'est Jean-Claude, comme mon mari qui est mort.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Tantôt je suis tombée (aucune idée de comment) sur une interview de la chanteuse de Klanguage au Printemps de Bourges cette année, je connaissais pas à l'époque (avril c'était il y a des millénaires) et donc je n'y étais pas. Du coup je suis allée re regarder la programmation, et dans ma lancée celle des années précédentes. Et comme j'aime bien l'auto-flagellation, ci-dessous une petite liste de tout ce que j'ai raté dans ce festival (qui rappelons-le se tient à 30 bornes de chez moi et où je vais depuis que je sais marcher), pour des raisons de non-connaissage pour la plupart, ou de veto parental:

2007 : Klanguage, Goose, Aaron, Enter Shikari
2006 : Birdy Nam Nam, Champion, Keny Arkana, Izia, Caribou
2005 : M.I.A. (j'ai un peu perdu la maitrise de ma personne en lisant ça), Kasabian, The Go! Team, Klub des Loosers, Interpol, The National, Tiga
2004 : Yeah Yeah Yeahs, No One is Innocent, M, Incubus, Franz Ferdinand, Calexico, Enhancer, Ghinzu, I Monster, The Vines, Miss Kittin
2003 : Placebo, Massive Attack, Patrice, Scissor Sisters, 2 Many Dj's, Death in Vegas, Feadz
2002 : Dj Mehdi, Sebastien Tellier
2001 : JJ72 (regret eternel vu qu'ils ont splitté peu après), Blonde redhead, Muse, Placebo, Sneaker Pimps, Goldfrapp, Tahiti 80

Voilà. Aucun commentaire, la consternante vérité est là.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket


L'album de Puscifer est super (Shareminer > "V is for Vagina"), celui de Young Love y a de la bonne daube dessus mais j'en adore la moitié quand même, c'est contestable je sais. J'ai celui de Blondelle qu'en qualité pourrie, mais didjou Robolove qu'elle est jouissive.
Et en majuscule c'est juste deux bombinettes qui tournent en boucle.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photos (c) Steven Meisel pour Vogue Italie

12/11/2007

34. Mec y a un nain dans le placard

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Samedi soir j’ai vu Pierre Lapointe en concert, et c’était magnifique.




En première partie, « un gars du cru », Bastien Lucas, tellement du cru que j’ai découvert qu’il était le frère d’une fille qui était au lycée avec moi. Un enfant de St Amand, en somme, l’enfant béni. Je ne le connaissais absolument pas, j’avais peur qu’il soit affreusement rasoir genre « nouvelle scène française » super relou, finalement non, un répertoire inégal, avec des chansons tout à fait dispensables et des vannes poussives, mais aussi des moments de grâce qui m’ont fait penser à
William Sheller (qui a bercé mon enfance) ou Miro, note à moi-même, faire un post sur Miro bientôt.
Bastien Lucas, on passe, donc.

*entracte*

Rapide retour dans le temps, une semaine avant, en voiture avec ma mère, j’avais vu totalement par hasard l’affiche de ce concert, et totalement sauté de joie. Rendons-nous bien compte, un concert potable à 20km de chez moi, dans mon pays de beaufitude extrême, c’est du jamais (ou rarement) vu. Et il faut savoir que je suis assez fan de ce québécois, de sa voix, de ses mélodies et de ses arrangements (qui sont merveilleux sur
La forêt des mal-aimés par exemple (mp3)). C’est donc avec une joie non dissimulée que j’ai enfin vu, à 22h22-faites-un-vœu, rentrer sur scène les musiciens dudit Pierre Lapointe, que nous nommerons P.L. pour cause de flemme, et attaquer sans lui en jouant 25-1-14-14. Un morceau pareil d’entrée vous acquiert un public, je vous le dis (j‘espère que votre débit de l‘internet vous permet d‘écouter les illustrations sonores en temps réel). P.L. rentre alors, en slim, ce qui est fort inattendu, et beaucoup moins beau que sur les photos. Il est tout maigre et semble ne pas savoir quoi faire de son grand corps, jusqu’à ce qu’il commence à chanter, et LA !!! La magie opère. Sa voix est tellement belle, tellement puissante, bon, j’aimerais être Marianne James pour trouver des qualificatifs du genre « une voix ronde », j’ai envie de le dire mais je n’ai aucune idée de ce que ça signifie.
Bon, à partir de là c’est deux heures de bonheur à l’état pur, beaucoup de chansons sont réarrangées, mais toujours ce mélange parfait entre piano, violon, instruments classiques d’une part, et de l’autre les petits sons électroniques, parfois des gros rythmes indus qu’on croirait empruntés à Nine Inch Nails (presque), un ensemble qui fait penser aux concerts d’Emilie Simon, un final magique sur L’endomètre rebelle (à partir de 2’40 si c’est pas magnifique), et une jolie affiche dédicacée qui va rejoindre mon mur incessamment sous peu.

Mais enfin, sur un plan musical, je savais que ça serait terrible. Ce que j’ignorais, c’est que l’homme est drôle. Mais alors beaucoup trop drôle. C’est assez courant que les artistes parlotent un peu entre les chansons, mais lui a bien du parler 30 à 45 minutes sur tout le spectacle, c’était carrément des sketches, et les musiciens derrière sanglotaient, P.L. lui-même a eu le fou-rire plusieurs fois, à croire qu’il a été encore plus marrant que d’habitude et qu’il s’étonnait lui-même. Ajoutez à ça son accent caribou… J’ai rarement autant ri pendant un concert, en fait j’en ai pleuré et j‘ai encore mal au ventre.

C’est vous dire.

Non honnêtement si vous n’avez pas eu le courage de lire et êtes directement passés à la fin, je résume, PIERRE LAPOINTE EN LIVE C’EST DU RIRE ET DES LARMES, C’EST FANTASTIQUE, courez-y.


Photo Rod / Le-hiboo.com

08/11/2007

Que les choses soient BIEN CLAIRES


J'interdis à QUICONQUE de raconter sur son blog, ou par bulletin ou msn ou quoi ce ce soit, la soirée de demain soir, que ce soit le concert Justice Klax Midnight Juggernauts ou l'after (surtout l'after en fait) que je visualise énorme d'ici, JE ME HAIS de pas avoir pris de place weeks ago, j'arrivais à rester digne jusqu'ici mais là je viens de lire le post de Hianta qui récapitule tout et je crois bien que je vais pleurer.

Et ça vaut aussi pour à peu près tous les concerts du festival des Inrocks. Je pourrais très très mal réagir si je tombe sur un "ouaaaaah the Gossip c'était troooooop bien" au détour d'un post.

05/11/2007

Ceci n'est pas un article


J'aime bien la propension (?) de Yann Barthès à faire régulièrement passer Justice au Petit Journal, et alors que je voyais y a quelques minutes Gaspard dire à Xavier "mais t'es con toi" devant leur micro, je me suis fait la reflexion que je vous ai jamais montré ceci. Bon c'est juste que cette fille me tellement loler en mon for intérieur, elle est amoureuse mais genre AMOUREUSE de Xavier. Je veux dire oké on est beaucoup à vouloir le.... vous avez bien compris, mais elle je sais pas elle est dans un monde parallèle, elle croit trop qu'elle va se marier avec. Bon actuellement y a que deux articles qui illustrent mes dires, mais avant, elle avait 5 pages pleines de photos de lui avec "mon Amour...." dans tous les sens, ou bien une photo de lui avec une fille, elle met "oh non ne me fais pas ça mon Amour ne me brise pas le coeur" ah ouais. (Faut y aller souvent pour bien suivre le feuilleton, elle supprime à tour de bras)

Je sais pas si c'est très moral ce que je fais là mais bon ce post va jarter sous peu de toute manière, et je suis d'humeur friponne.

Photo Icanteachyouhowtodoit. J'ai de plus en plus de photos de mecs en train de s'embrasser dans mes dossiers divers, qu'est-ce que le point ?

26/10/2007

32. Manon a testé pour vous: acheter Harry Topper à minuit entre deux tek paf à la librairie en face du bar.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Pour ceux qui auraient zappé l'information, j'insiste, il est écrit "Harry pour la vie".
Je trouve ça passablement rigolo, quand même.

23/10/2007

31. Sinon cette semaine, je tourne à;

- L'album White People de Handsome Boy Modeling School, j'adorais la seule que je connaissais, avec Cat Power, pourquoi personne n'a jugé utile de me conseiller le reste ?
A day in the life (ft. Cedric B. Zavala)
- Inspiration Information de Shuggie Otis, découvert avec la merveilleuse Aht Uh Mi Hed dans la B.O de Skins, je pensais que c'était actuel, que nenni, Wiki m'informe que cet album date de 1974.
Ah tiens.
Strawberry Letter 23
- Le cd 1 du dernier Trentemoller, que j'ai déjà du écouter 684592647fois d'un bout à l'autre, en même temps je l'ai qu'en une piste (relou) mais cherchez donc cette version (remix par lui même de la version avec Ane Trolle. Ouais, pas compliqué)
- Distance & Time de Fink, un album qu'il est bien pour fumer en méditant.
Get Your Share

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Legowelt - Crystal Cat
Avril - The date (Emilie Simon remix)
Justice - D.A.N.C.E (Les Rythmes Digitales remix)
Martina Topley-Bird - Sandpaper Kisses
Masha Qrella - Destination Vertical

(edit) AH OUI ET:

Mais cette bande-annonce par ma barbe ! (en mieux)
Du diable si je sais comment faire un film à la hauteur de ça.

21/10/2007

30. En fait Gaspard Augé c'est Hercule dans DBZ.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo

Bon, alors finalement après pas mal d'emmerdes sur un plan logistique, on y sera arrivés, à cette soirée panik.
Ce matin dans le train, je commençais déjà, suivant mon syndrome à la con, à composer mentalement mon prochain post en testant différentes articulations. L'un d'eux aurait commencé sur le ton d'une pub Mastercard - Train: **€. Alcool: **€. Vestiaire, clopes, malbouffe, tickets de métro, divers: **€... - mais je l'ai écarté pour cause de trop nul, et en plus de ça, je sais pas si j'ai vraiment envie de calculer combien j'ai dépensé pour cette soirée. Par contre, la conclusion restera: Faire toc toc sur l'épaule de Brodinski pendant qu'il danse la polka pour lui dire que son set t'a fait saigner les oreilles, ça n'a pas de prix.
(coquin de sort, au moment où j'écris ces lignes, il est 05h02, je reçois pile un sms de notre petite Hans qui le voyait ce soir et qui me confirme la chose: "ok Brodi c'était juste énorme")

Voilà, la golden flemme (je lis trop hillmont-avenue) de raconter en détail, c'était juste la réalisation parfaite du gros cliché fantasmé "soirée parisienne", les discussions métaphysiques sur les escaliers de Montmartre, tous ces gens beaux et bien habillés qui attendent à l'entrée de la salle, le gros son, croiser (voir même agresser intempestivement) les gens dont tu connais la tête à force de trainer telle la nolife sur les photoblogs de soirées, la danse vs. la fatigue (cette dernière a perdu, trop fière, contrairement à mon compère qui s'est endormi sur un des fauteuils les plus inconfortables de la terre malgré tout le monde autour et le son à fond), le premier métro, où on croise les gens qui vont travailler, le chocolat chaud à Austerlitz, le retour en train avec vue sur le lever de soleil dans le ciel bleu éclatant, dodo à 10h30...

A refaire. Je suis sensée re être sur la guest dixit Brodinski qui décidément est l'incarnation du mot "gentil" (d'habitude c'est pas un compliment, mais là, si.), on va apprendre à réduire les frais, trouver une voiture, ouais, ouais, au mois prochain et à tous les autres.

05/10/2007

27. The blood of boys. The body of boys.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

QUOI Pete Doherty bientôt au grand journal ! Mais pardon j'annule toute responsabilité de quoi que ce soit ce soir là. A la télé française quoi.

Bon pendant que je suis dans cette petite fenêtre vide, quoi de neuf ma vie? Sweat and beer (y a une référence mais la flemme du lien), mais
toujours pas d'amour. Je suis malade (une fois par an, c'est maintenant) mmmh ch'est bon. Je vais à presque tous mes cours (smiley lunettes) AH BEN D'AILLEURS ce fameux cours sur le hiphop s'annonce bien, dès le premier cours la prof a brandi le Rolling Stone avec Kanye et 50Cent en couv' pour illustrer ...quoi d'ailleurs ? Ah oui, la notion d'affrontement omniprésente (j'écoute, des fois).

(en fait je vous explique la chose j'ai écrit le début puis la fin de ce post et pendant que je meuble au milieu je dois soudainement sortir. ce sera donc un article ni fait ni à faire, comme dit ma mémé.)


Y a des trucs douteux, je trouve aussi. Mais j'adore tout. En y songeant j'écoute plus que des trucs de ce genre en ce moment, y a "remix" derrière à peu près tout. Mmh.

/edit samedi matin aux petites heures -
Les gens sont merveilleux. Je rentre chez moi d'un bon pas en observant aux différentes fenêtres les fins de soirées et les sons qui s'en échappent, quand je vois un appart PLEIN de tecktonikeurs, tous à fond (à 4h37 du matin), sur... Yelle ACDG remix Tepr.
C'est peut-être que je suis un peu fatiguée mais ça m'a fait rire. La danse du clip, le remix du clip, tout ça.

Ouah bon bonne nuit adieu.


Photo

29/09/2007

26. No guitars. No drugs. No leather. No fun. (j'écoute V Live voyez vous)

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Je commence vraiment très mal l'année sur un plan assiduité. Rien que cette semaine, j'ai passé un peu trop d'heures dans mon lit au lieu d'être en cours. Ces crétins aussi, j'ai cours à peu près tous les jours à 8 heures et rien ou si peu l'après-midi, un emploi du temps qui me conviendrait parfaitement ("t'as du temps pour bosser tes cours les aprem comme ça" haha ah tu rigolais pas pardon.) si j'avais pas des velléités de sortie, je me retrouve donc à me trainer à la fac de bon matin les yeux pétés et les cheveux sales pour ensuite decréter à 9h "ouais nan j'peux vraiment pas je rentre me coucher", et voilà comment j'ai déjà plein de cours à rattraper, note à moi-même: demain tu bosses.
"oh manon raconte nous ta semaine ohouiohouitoplé", je vous entend d'ici allez.
Par exemple jeudi c'était le début de notre UE tant attendue "le hiphop anglo-saxon", on était golden au taquet, même Antoine (qui n'a pas cette UE et qui n'est même pas étudiant en fait) était venu spécialement, je vous le donne en quatre: la prof n'est jamais apparue. 'culé, ah ça pour un TD de stats y a du monde, mais pour le seul cours qui soulèverait mon enthousiasme adieu.


J'espère que vous avez bien tous vu cette vidéo sur kidz, je suis là, pas loin dans cette foule. Le sourire que je me tape quand je revois ça. Aaaah.

Sur ce je vais retourner à mes petits découpages, je suis en train de démanteler tous mes magazines à fin de recouvrage de mur, j'ai un petit tas de photos A4 tellement canons toutes prêtes au collage, plus un grand panneau Interpol vous savez les trucs promo de la fnac, il est tout joli et gratuit je l'aime et la semaine prochaine je vais chercher son frère, Amy Winehouse en 50x150 et trop canon. Bref, je vais de ce pas démembrer Blast et le nouveau Wad acquis il y a quelques heures, pauvres eux.

(edit) Jeudi j'ai vu 99F, il est vraiment bien allez-y, c'est rare de voir une ""comédie"" aussi bien filmée et aussi esthétique (ça ressemble à un clip géant), et y a que des pires musiques, St Germain, Cocorosie, The Egg, Shigeru Umebayashi (la musique d'In the mood for love quoi), Etienne de Crécy, Goldfrapp et j'en oublie. Je mets un malus pour la deuxième fin capilotractée mais sinon j'ai aimé.
AH et avant on a vu cette pub qui nous a laissé bouche ouverte, si quelqu'un me donne la référence de la musique je lui offre ma vie:



24/09/2007

La vie avec un geek

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Des fois, on se verrait bien en Pénélope Jolicoeur.

Elen c'est pour toi, tmtc, et en grand c'est bien aussi.


BON, la playlist précédemment évoquée. Des trucs récents et d'autres qui traînent depuis des années dans mon doux pc, telles les faces B de Muse (j'en ai une trentaine depuis toujours (du diable si je me souviens d'où), qui soit dit en passant sont à elles seules meilleures que les deux derniers albums mais bon moi je dis ça hein); j'ai coupé celle de the Mars Volta pour que les néophytes soient de suite percutés par LA VOIX; si un jour votre esprit malade s’est demandé ce que donnerait un featuring Daft Punk/Thom Yorke, ça devrait ressembler à Fuckin on music; la version acoustique de Delivery vient des Bumfest demos et j'ignore totalement si tout le monde les a déjà et je suis à la masse, ou pas; quant à Back to Black, c'est une des meilleures versions que j'en ai entendu.

22/09/2007

25. Vous êtes une maladie, ce truc qui m'paralyse

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Des fois j'aurais tendance à oublier qu'il y a d'autres gens qu'elen qui viennent ici et à raconter ma vie mais vraiment ma vie mon oeuvre à la Cher Journal. Mais non, de temps en temps un commentaire me rappelle "ah tiens, tu viens toujours ici toi", et je me suis souvenue aussi que ma soeurette à cette adresse, je ne sais pas si elle l'a visité, j'avais dit "nan y a rien qui craint tu peux lire tu vas pas en saisir la moitié de toute façon", mais maintenant ça me censure un peu en fait. Tout ça pour dire que j'ai atrocement envie de faire un debrief de mes premiers 10 jours depuis la rentrée où il s'est déjà passé un maaaaaax de choses, mais trop peur, ça va encore parler dans mon dos à SAINT AMAND MONTROND (si si, ils sont comme ça par chez moi) ou alors être lu par des yeux inappropriés.
ENFIN toujours est-il que j'avais raison d'être optimiste pour cette année, qui s'annonce comme n'ayant rien à voir avec la L1. Plus de cours, je me dis une fois de plus "cette année c'est la bonne tu DOIS commencer à travailler régulièrement" ho-ho voyons voir si ça va marcher, mais je me dit ça à chaque rentrée depuis la seconde, je suis sceptique. Lesdits cours s'annoncent plus intéressants (j'ai pas encore eu le cours sur "le hiphop anglo-saxon", je l'attends avec impatience, magie des UE libres), mais je suis certaine maintenant que je ne suis absolument pas faite pour ça, pour aider les autres, et que j'ai fait psycho pour essayer de régler mes petites névroses à moi (pour l'instant ça n'a pas marché ndlr), les passages de cours qui éveillent mon intêret sont ceux qui correspondent à moi-ma-vie.... c'est bof gai.
Par contre ce qui est gai c'est ma découverte du milieu gay (ceci était un bide assumé à la Louise Bourgoin), le franc parler général me fait trop de bien, y a aucune gêne sur aucun sujet, je ressens plus que jamais l'enfermement général (des mentalités) dans lequel j'ai fait mes trois ans de lycée (toujours SAINT AMAND MONTROND), et j'arrêterai ici pour ce sujet là, les murs ont des oreilles.
Enfin comme je le subodorais, y a TROP de monde à Tours cette année, j'ai une vie sociale+nocturne digne de ce nom chantons sous la pluie.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Voilàvoilà.

Je me faisais tantôt la réflexion que je ne parle jamais de politique/actualité ici (frisson d'horreur général chez vous amis lecteurs), alors que j'écoute France Inter toute ma vie et que je passe mon temps à râler tout haut devant la télé - la hiérarchie des sujets dans les JT est un de mes sujets de prédilection, suivi par l'omniprésence de Notre Bon Roy, suivi par la désinformation des médias , suivi par la regression générale de la culture étou suivi par...non en fait je vais toujours pas en parler, mais je peux vous dire que quand ce sera moi qui dirigerai le 20h, CA SERA PAS LA MEME +ça va pas faire un pli.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

La playlist viendra lundi quand j'aurai plus une connexion en mousse.

19/09/2007

24. Plein de choses à raconter mais non, un post pas fatigant à la place

James Maynard Keenan, leader de Tool, A Perfect Circle et Puscifer (je me doute que tout le monde connait les deux premiers ouais ben tant pis), première place dans le top de mes voix préférées (derrière y a Serj Tankian, Bertrand Cantat et Cedric Bixler Zavala) ; me tire des larmes. (ou me donne chaud, sur les deux de Puscifer -_-')
J’ai essayé de décrire ce qui me lie à chacune de ces chansons, les émotions et les divers souvenirs associés, mais j’y arrive pas, en fait. Je peux pas mettre de mots sur ce que me fait cette voix. S’il vous plait, si vous connaissez mal/pas, si a priori c’est pas votre came, fermez les yeux mettez bien fort et écoutez les vraiment.

La voix.



Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Photo vejitatoja

12/09/2007

23. Je crois que tu me confonds avec quelqu'un qui s'intéresserait à ce que tu dis.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket





Un peu bizarres, ces derniers jours. Depuis vendredi, je n'ai vu la lumière du jour que pour mes heures de conduite (tout ça pour me faire engueuler en plus, parce que non, connasse, apprendre par coeur les marquages peints au sol de SAINT AMAND MONTROND c'est pas ma passion), à part ça je me suis terrée telle le grizzli en hibernation, ne répondant à aucun appel ni message et ne donnant aucune justification pour les gens que j'ai plantés, j'ai pas de justification, j'étais juste dans la fuite à plus grosse échelle que d'habitude. Incapacité totale à affronter une conversation réelle, attends, l'autre attend QUELQUECHOSE de moi quand il me parle, trop peur. (note-à-benêt; je ne suis pas comme ça dans la vraie vie, c'était juste la période fâcheuse -_-) De l'autre jambe je me suis remis à dessiner beaucoup beaucoup, j'ai la tête farcie de visions qu'il me faut absolument mettre sur papier, et étrangement ce sont des trucs qui ressemblent au clip des Horrors, She is the new thing (la flemme mais cherche le il est bien et pis si tu veux suivre ce que je dis c'est bien aussi), avec des grandes ombres, de l'encre noire, des traits nerveux, un côté macabre, pourtant j'ai allégrement passé ma période dark y a bien longtemps (cf mon skyblog à ses tout débuts, y a trois ans, planqué hors ligne bien sûr) et pis je vais plutôt bien merci pour moi, mais j'ai une poussée de créativité romantique (romantique dark), que voulez-vous. (Je vous passe le fait énervant que ce genre d'inspiration est rarement assez précis pour faire des dessins satisfaisants (non parce que c'est vraiment énervant genre tu as la vision globale l'ambiance et tout c'est beau et ton crayon fait un truc tout bête raahh fais-je) parce que quand même vous êtes bien gentils de me lire mais ça va deux secondes). J'ai aussi plein d'envies et d'idées de photos à faire, d'un coup, que je ne peux pas faire ici; les lumières de chez moi sont hideuses, j'attends de rentrer à Tours où j'ai une belle grande lumière du jour et des murs blancs - BREF, j'ai plutôt hâte de rentrer en fait (au sens scolaire du terme), faire ces foutues photos (foutuesphotosfoutuesphotos c'est dur à dire vite) d'une part mais surtout reprendre un rythme organisé, voir comment ça va se goupiller cette année, tout ça.

- en fait là j'avais commencé à enchainer sur les raisons qui me faisaient être plutôt happy new year pour cette année, mais finalement cet article est déjà bien assez long et fort peu aéré en plus de ça.
De plus je m'avise qu'il est la mi nuit et que je me lève à 6h et que les affaires censées être dans ma valise présentement sont de fait réparties dans un tas d'endroits inattendus de ma chambre voir même d'autres pièces, je vais donc m'affoler un peu.

Ci dessous mon oeuvre d'hier: c'est Juliette Lewis, à la base. (je sais j'illustre pas vraiment ce que je disais plus haut)

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

11/09/2007

22. Oui je suis très US aujourd'hui c'est mon choix

"Grand retour" de Britney, let me lol. Alors voilà, dépêchez vous toutes les vidéos de ces VMA sont supprimées sans pitié, +lecture des commentaires en dessous qui apportent quelques éclaircissements, +le fait qu'elle a un talon cassé, cf Yann Barthès qui est encore plus beau que la semaine dernière on dirait -_- HEU et je connaissais pas cette humoriste, elle est ...sympathique)
Ouah il est temps que les cours reprennent, que j'occupe mon esprit avec des choses un peu moins inutiles.

21. - rien -

Et est-ce que par exemple vous pourriez tous aller acheter Graduation en triple exemplaire aujourd'hui, comme ça on dirait que 50 Cent fermerait sa gueule ?
(et si en plus il pouvait tenir parole)
Merci.

09/09/2007

20. Fragments; dénominateur commun (en voilà un post bien adolescent par exemple, mais que voulez vous)



Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

La cave de l'International Hotel de Londres - à l'épreuve de la bombe A, mais pas de la bombe H ; des retombées, mais pas d'un coup direct - suffisamment solide pour donner satisfaction à une clientèle riche qui exigeait la sécurité en même temps que le confort - suffisamment, visiblement blindée pour inspirer confiance, mais pas pour assurer la protection - personne, rien ne pouvait protéger rien ni personne - la cave de l'International de Londres, par son architecture, son calfeutrage et son bétonnage, réunissait les conditions idéales de volume, d'insonorisation et de laideur idéale pour devenir un "shaker".
C'était ainsi que l'on nommait les salles de plus en plus vastes où se réunissaient les jeunes gens et les jeunes filles de tous les degrés de classe, de richesse, et d'esprit, pour s'y livrer en commun à des danses frénétiques.
Ils et elles, poussés par leur instinct vers une nouvelle naissance, s'enfermaient, avant l'expulsion, dans des matrices chaudes et demi-obscures où, secoués par des pulsations sonores, ils perdaient les derniers fragments de préjugés et de conventions qui leur collaient encore par-ci par-là aux articulations, au sexe ou à la cervelle.
La cave de l'International de Londres était le plus vaste shaker d'Europe. Et un des plus chauds.
Six mille garçons et filles. Un seul orchestre, mais douze haut-parleurs ioniques sans membrane qui faisaient vibrer en bloc l'air de la cave comme l'intérieur d'un saxo-ténor. Et Yuni, le parton, le meneur, le coq de Londres, 16 ans, cheveux ras, lunettes épaisses comme des sucres, un oeil de travers, l'autre exorbité. Yuni qui avait décidé le conseil d'administration de l'hôtel et loué la cave. Pas une note ne parvenait jusqu'à la clientèle qui se nourrissait ou dormait dans les étages. Mais elle descendait parfois se faire secouer la tripe et remontait émerveillée - et épouvantée - par le spectacle de cette jeunesse à l'état de matière première en bouillante gestation. Yuni debout devant le clavier de la sono, dans la chaire d'aluminium accrochée au mur au dessus de l'orchestre, une oreille cachée par un énorme écouteur en chou-fleur, écoutait tous les orchestres de l'éther, et, quand il en trouvait un qui brûlait, le branchait sur les haut-parleurs à la place de l'orchestre. Les yeux fermés, il écoutait. D'une oreille le bruit énorme de la cave, de l'autre trois mesures, vingt mesures, deux mesures cueillies dans l'insaisissable. De temps en temps, sans ouvrir l'oeil, il poussait un cri aigu et long, qui grésillait sur le bruit de fond comme du vinaigre sur une poêle à frire.


Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Crédit texte R. Barjavel, La Nuit des Temps
Crédits photo dans le désordre, bullochon, jinnwoo, abraxaslove, folkisdead, tout ça ".deviantart.com" +inconnus.


Il semblerait que j'ai légèrement envie de vivre, ce soir.

01/09/2007

19. Il est Septembre, personnellement j'hallucine, je vous le dis tout de go.

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Pour t’endormir dans le train en regardant défiler le paysage:





J’ai écouté l’album de Yelle (à force de voir des Y clignotants partout sur myspace), bon, bof, les nouveaux titres sont vraiment pas transcendants. J’aime toujours pas A Cause Des Garçons, et en plus je suis désappointée dans mon amour du remix de Tepr par le clip tecktonik, d’ailleurs si quelqu’un sait wtf avec ce clip (un clip qui fait semi amateur +pour un remix et qui passe sur MCM en même temps que le vrai clip de l‘original je me demande ou est l’astuce marketing), je veux bien qu’on m’explique), de l’autre jambe j’aime vraiment Les Femmes (Antoine: ta gueule). Mais globalement, je cautionne pas, surtout que je vois d’ici ma liste msn dans deux semaines, les pseudos de filles pleins de paroles de Ce jeu ou Dans ta vraie vie. Nooon.

D’autre part je suis au regret de dire que j’aime pas (c’est mon blog j’assène mes avis comme si je m’y connaissais et je vous dis flûte) la nouvelle de Madonna (pourtant c’est totalement Neptunes, mais c‘est du sous Boys je trouve), PAR CONTRE j’aime le single de Britney, même si c’est exactement le même genre qu’à chaque fois. On aurait pu penser qu'ellevoudrait se racheter une conduite, mais non, son toujours aussi pute, et je suppose que le clip sera en conséquence. Y a aussi celle-ci, qui est pas mal dans le genre Everytime mais elle gâche par trop de yodeli yodel avec sa voix, faut pas.

Je suis gentille aussi alors hop le live de Patrick Wolf @ Motel Mozaique en avril dernier.

Edit: ah vous êtes agaçants (qui au juste, je ne sais pas). J’ai fait ce post sous word y a même pas 24h et entre temps la chanson de Britney été postée partout, celle de Madonna pareil, celle de Yelle sur fluokids, VOUS ME FAITES CHIER je me retire quelques jours tiens.