13/12/2007

41. "Got somethin in my head like a lion in a cage"


Souvent, je poste des chansons qu'on m'a envoyé, et je dis pas forcément merci (le plus souvent c'est merci Antoine, merci Grou, merci Elen, voilà, ça c'est fait) mais là je tiens à mettre la source en évidence pour une fois, MERCI A ELEN pour cet album qui m'a fait ma semaine et qui est pour l'instant mon préféré de 2008.
"Di quoi ça s'agit ?" De l'album A Mouthful de The Do (je sais pas comment faire le o barré mais il est présent), qui sort en janvier prochain. Ca fait un bon petit moment que j'ai pas eu de coup de coeur sur un groupes en The, j'en découvre à la pelle mais j'écoute plutôt nuit et jour des trucs qui finissent par "(machin remix)", mais là, enfin un bon petit groupe de rock (+folk, pop, et un tas d'autres trucs, voir ci-après) qui enchante mes oreilles à la première écoute. Je ne serai pas vraiment apte à les mettre dans une catégorie, tant l'album passe par une multitude d'ambiances différentes. Il s'ouvre avec Playground Hustle sur une petite marche militaire fort guillerette (on visualise Napoléon et ses troupes partant en campagne), à laquelle viennent se superposer des choeurs d'enfants (qui me font eux penser aux productions de M.I.A., avec aussi un petit instrument dont j'ignore le nom mais très Bollywood), puis Olivia Merilahti, la moitié féminine du groupe, ajoute sa jolie voix, et le ton est donné dès la fin de ces 2'55 premières minutes: leur musique touche à tous les genres. Un rock assez calme mais qui n'a pas besoin d'en faire des caisses pour être touchant (On my shoulders, Travel light), des ballades bien déprimantes (Song for lovers, When was I last home), des interludes qui m'évoquent RJD2 et Chilly Gonzales (Coda, In my box), et des incursions dans le hiphop (Queen dot kong, honnêtement, en blindtest j'aurai répondu que c'était certainement un inédit de Lady Sovereign, que ce soit l'instru ou les "Ooooh!" sautillants) et même dans la musique tribale un peu Ocora RadioFrance (alors là je m'auto-privatejoke, les pubs Ocora sur France Inter ont traumatisé mon enfance, je ne sais pas si ça vous parle) comme sur Unissasi laulelet... je crois que j'ai fait des rapprochements avec assez d'artistes opposés pour vous donner une idée de l'eclectisme de la galette (ou pas?). Pour résumer, cet album est BON, téléchargez-le illégalement (ben oui pour l'instant c'est la seule alternative mon enfant) mais après vous l'acheterez hein, et rendez-vous quelque part par là.

5 commentaires:

elen a dit…

je crois bien que c'est bien ce que t'as ecrit (et j'aime beaucoup le mot galette, on passe la dessus) et que, les references sont bonnes j'aimerais dire que tu as le talent.

Elect a dit…

Bon j'ai laisse un commentaire ici mais sur le dernier post d'Elen.... je ne vais pas recopier tout de meme

Automatic a dit…

C'est marrant, les Do j'ai jamais vraiment écouté, enfin si le On my Shoulders (?) mais vraiment d'une oreille distraite. Et il y a quelque jours j'ai eu l'album en entier. Je ne l'ai pas écouté, je savais pas trop enfaite. Alors j'ai l'album sur mon ordi et je ne sais pas quoi en faire mais maintenant je sais... Je vais l'écouter. =)

Cheers.

théodora a dit…

hoy!
cette musique est pas mal (secret - The pierces)
http://www.fileden.com/files/2006/12/11/498242/01 Secret.mp3

plus-ou-moins a dit…

je les ai découvert ya quelques jours sur scène aux transmusicales de rennes, c'était sympa en effet. la minette a une belle voix et était bien maquillée.
quelques morceaux un peu mou du genou sur scène, mais pas déplaisant