30/01/2008

54. But it's alright I won't go home

Cette semaine j'ai genre, rien à dire. La routine des cours a repris, aller en boite à Tours quelques jours après Paris ça fait toujours aussi mal, j'ai une nouvelle prof d'anglais RUSSE, avec un accent de fou on dirait Borat, elle dit tout le temps And now ladies and gentlemen, j'aime bien l'écouter, si je ferme les yeux je me crois au cirque de Moscou.
Bref, j'ai rien à dire disais-je (à part "CLOVERFIELD DANS UNE SEMAINE \o/"), donc musique un peu.


J'ai eu du mal à choisir, j'aurais pu mettre Kilometer rien que pour le plaisir de le citer "Ma chanson Kilometer, ça parle de l'endurance. C'est montrer à sa meuf qu'elle prendra ce qu'elle aura à prendre, jusqu'au bout. C'est : je suis rentré, et tu prends bien, hein?", ou n'importe laquelle autre sur Sexuality en fait, tellement j'aime cet album.


J'ai vu Sweeney Todd, il est bien. J'aime Johnny Depp, j'aime le sang, alors le voir égorger des gens et à la fin en être couvert, ça me donne des idées peu catholiques. Bon et en fait cet enculé n'était sans doute pas assez parfait comme ça, il s'avère en plus qu'il a une voix superbe voyez-vous. Cf ce titre, cf le "like me my friends" à 1'08. J'avoue c'est un peu Disney les orchestrations, d'ailleurs à la fin, après le AT LAST MY ARM IS COMPLETE AGAIN, y a ce thème qui revient plusieurs fois et qui ressemble tellement à un moment dans La belle et la bête que j'ai téléchargé la BO d’urgence (du Disney) en rentrant du ciné. J'avais presque la larme à l'oeil en l'écoutant tellement trop l'enfance qui remonte. Ledit moment: Transformation, à prendre seulement si vous l’avez regardé des milliers de fois étant petit, sinon aucun interêt.

Photobucket

Photos (c) Sophie Jarry. J'ai une antipathie fort prononcée pour Adrien Gallo mais cette série de photos est super cool.

21/01/2008

53. Spent the whole weekend lyin in our own dirt




Cet après-midi j'ai eu le premier cours de mon UE libre "Approche de la musique par le concert". Ce semestre y avait vraiment rien qui m'intéressait dans la liste, alors j'ai pris ça totalement au hasard sans savoir à quoi m'attendre. Eh ben maintenant je sais. On cause Mozart, Hayden, Debussy.
-_-
Non mais en vrai ça peut être bien, on va aller voir des opéras et tout, ça m'ouvrira à un truc totalement nouveau. Mais cet après midi on a étudié la 41e de Mozart (dernière avant sa mort si ça vous intéresse), la prof arrêtait le cd toutes les 2 minutes pour nous dire avec de grands gestes "Là !! Vous avez senti.... le calme, puis... COUP DE THEATRE !!! TENSION ! INQUIETUDE !! Et puis... la résolution !! L'apaisement !" j'étais là merde merde je le vis pas là.
Bon ça devait être que c'était une symphonie et que ça part dans tous les sens, je suis sûre que je vais aimer d'autres trucs.
En sortant du cours j'ai allumé mon mp3, j'ai fait "reprise", c'était ce morceau (vous voyez le genre de truc que j'écoute en marchant, ça explique mon regard "je vais t'égorger toi le passant qui me croise") pile à 1'33 quand ça part après le MOTHERFUCKEEEEEEEEER, et je me disais putain, ça me parle tellement plus, Mozart est un compositeur reconnu et vénéré et tout, et sa musique ne me touche pas, et ce truc bourrin et primaire me donne envie de pleurer de bonheur, qu'est-ce que le point ? Me manque-t-il une case ? Est ce que dans 300 ans on étudiera Steve Aoki ? Qu'est-ce qu'il restera de tout ce qu'on écoutait au 21e ?
Souvent aussi je m'angoisse, quand je fais écouter des trucs à mon père. Tout ce qui ressemble à de la chanson ou du rock, il y est sensible. C'est ce qu'il écoutait quand il était jeune. Mais quand il voit Justice à la télé, ou que je lui montre la vidéo de Vitalic à Cannes "papa papa t'as vu j'étais là", il me dit toujours "quand même, je saisis pas l'intêret". Comme si passé un certain âge on ne POUVAIT plus comprendre et encore moins apprécier des sons qu'on a jamais été habitué à écouter. Alors j'ai peur que ça m'arrive aussi, que dans quelques décennies je n'arrive plus à m'adapter, que je reste avec ma musique dépassée des 00's, à répéter que c'était quand même mieux avant. Je flippe déjà quand je vois des documentaires sur ce que Pierre Henry faisait il y a 30 ans, de la musique expérimentale super déstructurée avec des petits sons inattendus, je ne comprend pas cette musique.
Non mais en vrai je me demande souvent, à quoi ressemblera la musique de dans 50 ans. Dans quelle direction ça peut partir. J'essaie d'imaginer un truc qu'on aurait jamais entendu mais qui serait beau à écouter, j'ai du mal. J'ai l'impression qu'on a fait le tour, que tous les styles existent déjà (j'arrive pas à exprimer ma pensée là ça m'énerve un tantinet) mais en même temps, un truc comme la techno aurait été inimaginable en 1950, et le rock en 1900... et voilà..
J'ai des angoisses bizarres ouais.

Photobucket


Sinon (ton anodin) vendredi nuit je me suis retrouvé par je ne sais quelle fraude à rester deux heures vautrée dans la loge de Brodinski+Fluokids+Lo-Fi-Fnk+Etienne de Crécy. Avec tous ces gens là, dedans. Dans un rayon de trois mètres autour de moi.
J'hallucine bien quand même.

13/01/2008

Oui, 2 articles en 24h, OUI.


Pas plus tard qu'hier soir je parcourais l'internet à la recherche d'hypothétiques nouveaux extraits de Midnight Boom, le prochain Kills, et voilà que ce matin on m'en apporte deux tout frais. Alors on remercie bien bas mr Clyde B., et on ouvre ses oreilles (le geste que j'imagine est celui du roi Louie dans le livre de la jungle, quand il dit "dis moi le secret pour être un homme" et il tire son oreille par tous les côtés et elle s'agrandit en couinant. je pense constamment comme ça, vous comprenez que c'est pas facile);

The Kills live @ BBC Music Session :
Cheap & Chearful
Tape Song


'tain, si ces débilous de HYpe Machine m'avaient accepté ("no sorry because pas de mp3 à chaque post" gngngn et ta mère) ça ça serait retentissant.

12/01/2008

51. A guy like you should wear a warning




On aura tout vu. Voilà qu'une grande photo des Babyshambles fait la une du Berry Républicain (le journal de par chez moi, et que mes parents achètent quotidiennement) avec ce titre en caractère 72 au moins :

"PETE DOHERTY CAPITAINE DE SOIREE"

Hahahahahahaha. Qu'il assure sa présence au concert, déjà. Capitaine de soirée, je vous demande un peu.

Toujours est-il que je suis en boucle sur cette programmation depuis trois jours. Ca va être long d'attendre. C'est vraiment les cinq meilleurs jours de l'année ce Printemps. Il m'a vu grandir, avoir des goûts douteux au début (oui, c'est là que j'ai vu Kyo, et de mon plein gré encore, mais bon, c'était y a 7 ans stfu), puis connaitre de plus en plus de noms chaque année sur le programme, me faire voler mon portable (drunk) en 2006 et en perdre un (drunk) en 2007, marcher 12 kilomètres par jour avec Marie, galérer pour acheter de l'alcool chez Leclerc avant nos majorités successives, parler avec Thomas Mars (je vais pas rater une occasion de le rappeler), bronzer dans les heures de file d'attente des concerts, passer sur France 4 telle la groupie à Bloc Party, faire connaissance avec 23 personnes par nuit, ruiner des générations successives de chaussures.... et bien sur avoir des souvenirs de concerts magnifiques.
J'aime pas grand chose dans mon Berry natal, mais ça, si.

Photobucket

J'ai fini mes partiels (bonne chance à ceux qui sont en plein dedans), je peux enfin nerder toute la sainte journée, m'enfiler l'intégrale du Coeur a ses raisons, lire des trucs sans rapport avec mes cours, faire les soldes, regarder des tas de films... En fait c'est exactement ce que j'ai fait avant et pendant les examens, au moment où j'étais supposée réviser. Mais maintenant, je le fais avec la conscience tranquille.
Et retourner à Tours, ravoir des horaires à respecter et voir du monde, ça m'a fait du bien. Ca va mieux. Hosanna.


photos (c) Horst Diekgerdes

09/01/2008

50. Bien. Analysons la situation.


Il est 00:07, je suis en pleine semaine de partiels, j'en ai un demain à 9h, sur un cours où je ne suis jamais allée (son tort était d'être à 8h, en plus d'être relou), j'ai tout le cours sous Word, je ne l'ai pas encore lu, y en a des pages et des pages, avec plein de noms et de dates et de théories. Je stresse, plus les minutes passent plus je stresse, de plus j'écoute de la musique bien club et bien fort et j'ai 42 conversations msn, et il fait super chaud, putain, peut-on être dans de pires conditions de concentration ? Je ne le crois pas.
AJOUTE A CA que l'on vient de me donner une dizaine de groupes de la programmation du Printemps de Bourges 08 (rappel: j'habite à côté j'y vais depuis toujours etc), et que si ils sont vraiment vrais, ça va être the best EVER. Genre absolument énorme (pour un festival pas si grand, entendons-nous bien). J'ai pas le droit d'en dire plus, mais avec vos goûts tels que je les connais, lecteurs identifiés, ça va vous parler.
Donc je suis en totale excitation nerveuse.

Restons calmes.

En parlant de concert énorme, qui vient à Kills + Gossip ? J'ai vu Automatic, j'ai vu the-good-ones, aura-t-on un rassemblement de blogueurs ? Pour ajouter un agrément supplémentaire à ce concert qui va être genre, trois heures de sueur et de rock crade, et de bonheur total. Gossip faisait partie de mes MUST SEE, Kills déjà vu mais j'était petite, je suis comblée.

Bon mais c'est bien joli mais ça me fait pas mes révisions ça. Allez, bon courage manon, oh merci.

Sheraff - Schysophrenia
(découvert ici avec EP à dl, des accords
mille fois entendus mais toujours bons)

Heads We Dance - Love in the digital age (Tepr remix)
(je crois que Tepr je l'aime beaucoup)
Sophia - Oh my love

Edit du lendemain : comme Katell me l'a très justement fait remarquer, la moitié viennent d'être communiqués, alors j'annonce : on a la traditionelle soirée roots où il faudrait me payer pour que j'y mette les pieds (Israel Vibration, Tiken Jah Fakoly, etc -_-) , ceux qui m'indiffèrent ou c'est sympa deux minutes mais j'irai pas piétiner 4h pour eux (Thomas Dutronc, Rose, CHRISTOPHE WILLEM WTF, Yael Naim, Renan Luce, Bashung, Cali) ET !!

Le 18, Gogol Bordello, THE HIVES, Justice (allons y pour une quatrième), Vitalic (peut être le concert le plus dangereux pour l'intégrité physique ever)
Le 16, Deportivo, BB Brunes, Kooks, Babyshambles.
Et il me reste quand même deux petites exclus : Wombats et Cajun Dance Party.
Allez, tous ensemble, on se jette à genoux et on loue le seigneur.

Encore un edit - On ajoute à ça Yuksek, Svinkels, Birdy Nam Nam (eux aussi je veux les voir depuis des plombes) eeeet SERJ TANKIAN \o/

Mais où cela s'arrêtera-t-il, je me le demande.


05/01/2008

49. Non, mais j'ai du Amanda Lear par contre

Photo (c) ladymonroe

Les chansons m'évoquent souvent des lieux, des ambiances, des sentiments, mais rarement des images précises. Mais parfois, ça s'impose clairement dans ma tête. Comme pour ce remix. Alors, dans la lignée de Martine a loupé son test ADN, Martine cache un cadavre, ici, Lily va à Bollywood sous LSD. Y a des lasers dans la jungle, des éléphants fuschia en pixels de jeu vidéo et des décors cheap en couleurs saturées comme dans un clip de To My Boy, c'est du délire.


Et deux beaux morceaux qui accompagnent mes pauses clope+fenêtre en ce moment, qui depuis le 1er janvier au matin sont plutôt des séances de torture mentale, depuis que je suis rentrée me coucher à 10 a.m en me disant que tout ça n'était pas vraiment arrivé, un mauvais trip qui partirait avec la gueule de bois, mais non, je tourne et retourne les souvenirs de ces quelques heures qui m'ont rayée de la vie d'un garçon que j'aime plus que -presque- tout, Just Jack murmure à mon oreille, me demande, are you still satisfied with the pathways you chose, or would you like to go back and rewrite the old prose ? Trop tard, mais si seulement.

04/01/2008

48. Freaky dancin to the late a.m



Le réalisateur est dans ma tête. C'est im-po-ssible autrement. La maison qui se fissure, les yeux très noirs, la crasse, les regards hébétés, la peau, la passion triste et sale, la déchéance, j'ai ces images depuis des années, c'est un peu mon idéal esthétique, tiens elen tu seras gentille de confirmer, toi le bleu ciel et les filles blondes evanescentes, moi le noir, le glauque et le sang. BREF, non mais je suis vraiment choquée, indépendamment du fait que haaaan Skins saison 2 dans un mois youhou, c'est vraiment fou. Si on fait pause dans ce trailer, on a les photos que j'ai en tête depuis toujours.
Eh ben eh ben.
En plus Nude en bande-son, ma presque préférée de In Rainbows (Reckoner d'abord allons jeune fou!) ça nous promet encore de la bonne musique pour cette saison.

En tout cas, on dirait qu'il vont avoir des soucis pas super lol, là.