30/03/2008

63. "On est au Siège."


8h du matin soleil je rentre me coucher, ça faisait longtemps. Pas si relou le passage à l'heure d'été finalement.

E.L.O - Sweet talking women (Menowah remix)
comme l'a dit quelqu'un on fait pas dans les remix d'actualité brûlante ici hein
Electric 6 - Future is in the future (Midnight Juggernauts remix)
juste ce qui m'accompagne dans la rue ces jours ci.
Junkie XL - Booming right at you

+ j'ai bien envie de mettre Empyr - Water Lily mais alors je perd mon peu de crédibilité, mais fuck it je l'écoute en boucle depuis 2 jours même si Pleymo+Kyo. Lien zshare dans les commentaires de l'article précédent merci Y.
A la réflexion j'ai envie de poster plein de Nine Inch Nails, Manson, Tool, A Perfect Circle, Deftones, je retombe dans tout ça, et c'est quand même pas la même chose que les singles 2008 jetables (je crois cette phrase je vais la lire demain en ayant décuvé je vais rigoler. NON JE NE L'EDITERAI PAS.)

Quelle genre de malade je suis pour que rentrant alors que le jour se lève plus crevée que crevée je me pose sur internet et mette des mp3 ici?
(je crois que la réponse est que j'ai pas envie de me coucher dans un tel état d'ébriété parce que trop peur le mal de tête demain sinon, vaut mieux attendre ÉVEILLÉE que ça passe)

La photo s'appelle Still awake (...) (c) swellshade

26/03/2008

62.


The Heavy - Coleen
(je viens de découvrir, Gnarls Barkley + Patrice + les Black Keys en un album eux)
Bumblebeez - Diamonds in the sea
Crystal Castles - Courtship dating
(leur album c'est 16 fois la même chanson mais quand même celle là sort du lot. Toi aussi t'as l'impression d'écouter Ayo Technology?)
Fully Fitted - 100 million (XXXChange remix je crois)
Foals - Electric bloom

Ouuuh ça commence à me prendre gravement le cul cet article, j'arrête pas de choisir des chansons à mettre mais c'est les trucs du moment tout le monde a déjà, après je commence à raconter des trucs genre le concert de Katie Melua hier soir, ma jambe qui presque deux semaines après l'épisode du métro est toujours dégueulasse je commence à m'inquiéter, l'attirance qui m'a pris soudainement pour mon prof de crimino (marié avec enfants salut -_- première fois de ma vie didon), le début de la prog de la Garden Nef Party qui vient de tomber (Justice (rien à branler je crois bien, cet été je les aurai déjà vu 4 fois donc ok argument Xavier mais leur public jean peuplut), Hives, The Do, Stooges (ah ben sympa quand même je verrais bien Iggy avant qu'il décède éventuellement) et surtout THE KILLS. Donc tu vois je me jette pas partout mais pfiou juste pour eux, j'ai déjà tellement envie de les revoir... ouais on verra si j'ai de l'argent quoi.) etc etc et après je relis et je me demande si ça m'intéresserait de lire ce que je viens d'écrire; la réponse est non.
Donc backspace+++ et adieu.


19/03/2008

61. Heavy makeup doesn't cover up the many sleepless nights


Bien. Je vais pas raconter genre en détail, vu que 666 autres personnes vont le faire sur leur blog. Déjà par exemple rien à dire sur Pete & the Pirates (trois chansons intéressantes) et the Blakes (une. -_-), qui ont assuré deux heures où on a gentiment opiné du chef sans grande conviction, surtout occupés à progresser discrètement vers la barrière. Rien de bien palpitant. Je pensais qu'au nombre de minutes qui me séparaient de VV. Oui parce que heu, Alison Mosshart c'est un peu, je sais pas, l'idole ultime (je suis si originale oui oui). Quand enfin ils sont rentrés sur scène, j'avais beau m'y attendre, je suis quand même restée bouche ouverte quelques secondes. En plus j'étais de son côté de scène à elle, et notre lente reptation des premières parties nous avait amenées jusqu'au 3e 4e rang, ça va quand même, pour l'Olympia. Bon bref donc j'étais là avec une fuite soudaine de mes neurones, à la regarder. Elle est parfaite bordel. Et bim, URA Fever. Ahouais comme ça eux. Totale folie dans l'assemblée.
Bon, je vous passe la setlist, c'était juste THE BEST EVER.
En fait les Kills je les avais vus en 2005, déjà. Et j'ai retrouvé ce que j'avais dit dessus après (ndlr j'avais 15 ans donc, non ça me semble important de le noter): "Je tiens à dire que tout ce qu'on peut lire du genre Rock à jouir, c'est parfaitement fondé. C'est TROP SEXE. Je sais pas, ils sont là tout les deux, y a même pas de batterie, juste une pauvre boite à rythmes maladive, il font leur truc à fond, c'est désespéré et sexy, elle se roule par terre et son homme lui fait l'amour avec sa guitare, limite en transe, énorme. La mémé à coté de nous appréciait pas trop. " Bon. Ben pareil. Le truc de Rock à jouir c'était sur la Une d'un Open Mag je me souviens. Tellement, mais tellement. Je crois tous les rockeurs peuvent aller se rhabiller avec leur sex drugs & rock'n roll. A côté de ce qu'un concert des Kills te fait, c'est des bisounours. Et même s'ils sont plus ensemble dans la vie, quand ils se regardent, quand il chantent leurs bouches collées sur le même micro, quand VV nous regarde, OH MY.
Par contre sur la boite à rythmes maladive, erratum. Elle est surpuissante, c'est ça qui fait tout en fait. Ces rythmes crados qui résonnent à fond, ben euh, implacable. Tu sais c'est du rock mais ça te fait danser comme.... sur une chanson hyper sexy en boite. Ou un truc hypnotique autour d'un feu. Avec des élans qui partent du ventre. Me fais-je bien comprendre.
Je sais pas combien de temps ils ont joué mais c'était bien trop court de toute façon. Le concert parfait.

*Chers spectateurs, l'Olympia vous offre 20 minutes d'entracte*

Les filles partent au large, je reste agrippée à mon 3e rang pour voir Beth de près au moins un peu. Gossip arrive, donc. Beth....au delà de ce que j'aurais pu imaginer. Une robe jaune courte et surmoulante, maquillée comme un camion volé, des collants avec des trous gigantesques par lesquels la cellulite déborde.... Beth assume tout et elle nous emmerde, on le sait. Mais un sourire de gamine émerveillée, des mots dans un français hésitant, des bisous envoyés, aussi. Début de Eyes Open, leur son unique, et dès la deuxième phrase, la voix qui nous scotche tous. Je crois sa voix pourrait remplir l'Olympia sans micro. Bref. Suit Yr mangled heart, et alors c'est un peu ma préférée, c'est encore le bonheur, je crois que j'ai passé la chanson à danser les yeux fermés en me mordant la lèvre genre ooooh non trop bon, et à gueuler les paroles aussi. Après je sais pas ce qui m'est passé par la tête, je me dis viens manon allons voir ce qui se passe plus loin, et je recule. Mais du coup je tombe dans le pogo, et les pogos j'ai arrêté, merci pour moi. Obligée de reculer encore, et je retrouve troooop loin salut. Bon ben j'ose plus danser au milieu de tous ces gens statiques, pourtant ils font un tas de chansons des premiers albums que je connais pas mais qui ont toujours ce euh, GROOVE de fou, qui t'emporte tout seul. Et la reprise d'Aaliyah qui est trop bien par exemple.
Entre les chansons, Beth s'amuse bien, rote consciencieusement dans le micro, dit "excousez moi" et se tourne et rajuste son immeeeeeeeeeeeense culotte, crache partout, s'étale son rouge sur laggle, la grande classe. Arrive le dernier morceau, Listen up, pour lequel elle commence à se balader plus ou moins le long de la barrière. Et là, je vois une nana inconnue au bataillon qui monte sur scène, et écoute moi bien, zéro vigile vient la jarter de là. Elle danse elle s'éclate bien, un autre mec monte, encore un, puis ça dégénère, une trentaine de personnes du public sont sur scène et c'est la grosse fête. Je regrette bien d'avoir reculé tu peux me croire, j'évalue la distance pour retourner devant et y aller mais non plus le temps. "AH PUTAIN MAIS Y A PAOLO LE BATARD", j'étais à côté dudit Paolo au début, je regrette je regrette.

Photobucket

Final apocalyptique, ça court dans tous les sens sur scène, fin de la chanson le groupe se casse et les gens redescendent. Je retourne devant pour le rappel, une reprise de George Michael et, uiui celle qu'on attend tous, STANDING IN THE WAY OF CONTROL. Délire total, je redanse à fond les ballons, Beth se tape son bain de foule, et là je m'avise que sur le côté de la scène y a plein de gens, Emma de Caunes (ah ben oui parce que j'ai omis de dire que tout a été filmé et qu'on va passer à la Musicale tobien. Bon ben Emma de Caunes c'est avéré elle est trop belle.), the Blakes, Pete et ses pirates, divers gus, et les Kills, tous en train de boire et danser et kiffer. Ah tiens, Jamie embrasse une fille.
....
*plissement des yeux*
....
PUTAIN MAIS C'EST KATE MOSS !

Oui. Bon ben j'avais lu qu'ils étaient plus ensemble, le fait est que si. Donc là on oublie tous un peu ce qui se passe sur scène, on mate Kate Moss et adieu. C'est vrai qu'elle a une classe folle. Mais alors, elle en fait tellement trop. Tu vois, "en faire trop" ? Ben elle, comme ça. Et vas y et que secoue mes cheveux à outrance et vas y que je danse autour de la barre d'un échafaudage qui se trouvait là. Jamie avait l'air limite gêné. Et alors après, Kate et VV en train de glousser toutes les deux comme si la première avait pas pris le mec de la seconde. Ah non c'est le showbiz on s'aime tous.
Bon, donc voilà pour vous donner une idée de l'hystérie de la fin de la soirée. Emma truc, Kate Moss et Alison Mosshart sur les 5 mêmes m², envie de crever tellement amour+jalousie+attirance, Standing in the way of control en fond, Beth Ditto qui hurle, tout ça. Dingue.
Et fin. Sauf que non. Beth revient, nous fait chut, et nous dit avec un air presque suppliant "the... Olympia... means one thing to me." et elle commence a fredonner la mélodie de La vie en rose. Tout l'Olympia reprend les paroles et chante pour elle. Je sais pas, elle avait l'air vraiment heureuse, même si je peux plus supporter les chansons connues d'Edith Piaf depuis le binz La Môme, j'ai kiffé.
Et après c'était vraiment fini.
23h50 on sort, et ce n'est qu'à ce moment là que j'ai su où j'allais dormir. Ah moi chuis une fille qu'a pas peur non.

Bon enfin c'était juste trop parfait.
Il faut voir les Kills dans sa vie mes enfants. Je compte pas m'arrêter à deux fois.

Ah oui et aussi j'ai fait une petite observation sociologique rigolote. Y a quelques jours Elen a vu Uh Huh Her à Londres. C'est le groupe de Leisha Hailey, qui joue Alice dans the L Word. Série sur les lesbiennes, personnage de lesbienne et actrice lesbienne. Ben au concert, le public: "Ah de la butch, de la gouinasse comme on en fait plus". Eh ben là PAREIL t'entends. Beth Ditto est lesbienne. Ben pendant les Kills ouais public normal, et dès l'entracte avant Gossip, y a eu UNE DESCENTE DE BUTCHS (es?) dans la fosse JE TE DIS PAS. Et pis c'est que ça pousse violent avec leurs coudes tout de cuir vêtus. De la bonne butch des familles tu vois. Surtout une genre coupe de mec ringard comme une brosse qui aurait bouclé (lol), piercings cuir démarche de camionneur étou. Et après elles étaient toutes à surdonf pendant le concert. Et alors je me suis demandé wtf avec ça quoi, POURQUOI quand dans un groupe y a une lesbienne TOUTES les lesbiennes de par le monde adorent ? I mean merde y a pas de son lesbien ou que sais-je....?
Je vais vous laisser sur cette interrogation je crois, ainsi qu'une petite photo récapitulative.


Photobucket

15/03/2008

60. Goodnight bad morning


Non mais on peut me dire au juste qu'est-ce que le point avec l'alcool et moi? Hier soir j'ai trouvé le moyen de monter dans le métro d'un bon pas en mettant mon pied pile entre le quai et la rame. Total ma jambe entière y est passée. Mon souvenir est flou mais ça a donc du donner une fille avec une jambe entièrement disparue sous le métro et l'autre pliée n'importe comment sur le quai. Avec les pauvres Ouss et JG obligés de me gérer. J'ai trop honte mais en même temps je rigole bien, j'ai du donner un peu de gaieté aux gens à être ridicule comme ça.
Bon et donc trop bourrée donc "hahahaha r.a.b non non je sens rien ça va t'inquièèèèètes, t'inquiètes te diiiis", ahouais ben 6h plus tard en sortant du Bataclan je commençais à comprendre ma douleur. J'ai la jambe euh, comment dire, FRACASSÉE. Genre elle fait le double de l'autre au niveau du genou, je peux pas la toucher, je souffre trop pour marcher étou. Sachant que je remet ça ce soir (= boogienight) ben euh, salut comment je vais faire le pilier de bar jcrois bien, l'infirme.
ET ALORS APRÈS, parce qu'on a pas fini de rigoler, j'ai pris mon petit tgv de 6h50 comme prévu et la je me suis gravement endormie et, première fois de ma vie, J'AI RATÉ MA GARE. Je me suis réveillée en sursaut à Chatelleraut (je vous demande un peu) et donc obligée de zoner 1h30 dans la bourgade en attendant un train en sens inverse. Avec ma jambe en vrac et les cheveux sales. Super.
Et dans ledit dernier train j'ai perdu (et retrouvé mais par hasard) ma carte 12/25 parce que je me suis encore endormie en l'ayant à la main.
Ah ben folle matinée oui. La blague vivante moi.
Je sais pas je crois que Dieu me punit pour toutes ces escapades parisiennes non déclarées à l'autorité parentale.

Bon, ça a pas l'air comme ça, mais en dehors de ces contrariétés, j'ai passé une soirée toute foufou trop bien. . Je voulais voir Surkin depuis bien bien longtemps ben j'ai pas été déçue. Le gus est ouf. Lui, Para One, Bobmo, Tacteel, Teki et les autres, tous à faire les fous, l'impression d'une bande de mecs sympas.
ET MOTOR EN LIVE NOM DE DIEU !
Ben en effet elle est puissante. Ohohoh que quelqu'un la leake sivouplé.
(alors là en cherchant ceci pour illustrer Motor je viens de tomber sur cela. WTF)
Et alors à un moment Para One a passé ma préférée de la B.O de Naissance des Pieuvres. Assez incongru mais alors troooop bien, ivre + ce morceau avec l'envolée de violons + dans les bras de Chuck (ui, re) j'étais pas loin du bonheur.

Sinon le dernier morceau/remix des Bloody Beetroots est dingue. Tout ce que j’aime, qui te donne des envies intempestives de party allnightlong, mais en même temps tu sens que tu pourrais pleurer silencieusement dessus, immobile au milieu de la foule qui danse.
Au ralenti.
J’vais faire un clip tiens.


Bon ben 13h je vais me coucher. Si j'arrive à me désencastrer de mes bottes ce qui ne va pas être une mince affaire.

05/03/2008

59. Welcome to our world we are the wasted youth and we are the future too


Kid Bombardos - I round the bend
Sigur Ros - Samskeyti
(tu sais le thème de Michelle dans le Skins 204,
le truc au piano que tu pleures à chaque fois)
Mai Lan - Arrêt de souffle
(> alors là je sais pas pourquoi mais Automatic. tu devrais aimer celle là)
Heartsrevolution - Prism effect (ft. Cory Kennedy oui wtf)
In The Club - Turn you on (Donovan remix)
(alors oui In the club bouh et c'est exactement le même remix que celui de She's a man par..oooh, aussi Donovan, mais j'adorais le premier j'adore encore celui ci, en tout cas il est super pour danser toute seule chez moi)

et alors, par exemple Guillaume a posté ça sur fluokids et nom de dieu que c'est bon, à 1'45 j'en peux plus, et avec Elen on se disait qu'en fait les chorales (cf vidéo ci contre à 2'00) et les voix d'enfants dans les chansons c'était merveilleux, alors une CHORALE D'ENFANTS je te dis pas, voilà pourquoi Come together me rend dingue, alors j'ai mis hype machine à contribution et je crois bien que bordel j'adoooore Pnau (malgré leur nom) .

Pnau - Baby (Breakbot remix)
(les enfants !!!)
Pnau - Embrace ft. Ladyhawke

Voilà. La photo c'est (c) matthewoliver et le titre c'est le refrain du nouveau Hadouken! .