09/09/2008

La photo n'a rien à voir juste Bertille est très photogénique


Donc mardi j’ai vu Coldplay.
Deux conclusions: 1) c’était merveilleux, 2) plus jamais Bercy avec un billet de pas fosse. SANS DECONNER JE PAIE MA PLACE 50 E et t’as le mur du fond de la salle, tu sais très loin tout en haut, le mur, un rang, et ma place là, tu trouves ça super. De là les artistes sur scène c’est des points qui bougent.
J’ai appris quand il est arrivé sur scène que la première partie était Albert Hammond Jr, ça m’a moyennement ravie, donc pendant ce temps je me suis occupée à changer 666fois de place pour finir par passer discrètement des portes interdites et aller à la limite fosse/gradins, d’où j’avais une vue un peu plus décente.
Et donc là est venu le moment où les lumières se sont réteintes, Coldplay est arrivé, Violet hill a commencé, et comme je m’y attendais, j’ai failli défaillir de bonheur. J’ai pleuré à divers moment, surtout quand toute la salle chantait plus fort que Chris Martin. Avec un pic pendant Fix you, qui était la perfection ultime (tu sais quand la guitare commence, puis la batterie). Je pense que ça s’approchait de l’extase religieux, l‘émotion, la musique, la joie collective bla bla, tout ça créait une sorte d‘état second. J’ai regardé tellement de lives d’eux et cette façon de danser qu’a Chris Martin (vous voyez très bien ce que je veux dire, les pas chassés un peu), sa façon de sautiller sur son tabouret quand il est au piano, et ses « YEP » en pleine chanson, je les connais par cœur, et le voir en vrai, c’était intense.
Bon bref, super setlist (enfin quoique je dis ça mais pas de Square One, trop déçue, et un certain nombre de chansons qui me gavent, comme Yellow ou Reign of love), un groupe super content, des lumières et un décor hyper beaux, tout était génial.
Sauf que j’étais toujours coincée dans mes putains de gradins. Et même là j’aurais pu avoir de la chance puisqu’ils ont traversé le public en courant et sont venus faire The scientist en plein milieu des gens, et bien non, pile là où j’étais mais de l’autre côté (qui était aussi l’endroit ou était Yann Barthès), gné. C’était tellement beau, encore une fois avec toute la salle qui chante les Nobody said it was easy plus fort que Chris, mais j’ai réussi à quand même à apprécier un peu moins parce que trop jalouse des gens qui étaient autour d’eux, à les filmer à 30cm pour mettre sur youtube.
Bon et voilà je vais pas vous en faire une tartine pour une fois. De toute façon Michel Denisot leur a dit « vous étiez hier à Bercy et c’était un triomphe » ben voilà. Le genre à rentrer dans le top des Grands Concerts De Ta Vie.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

t'es super mignogne...

Katell a dit…

Si tu savais comme j'aurais aimé y être aussi... Si tu savais comme j'ai hâte de lire ton article (je viens checker s'il est en ligne aproximativement toutes les 7min^^)!

Bertille a dit…

j'ai débarqué en me disant '' elle parle peut être de mon amour pour andré ''
et non, juste chris et sa perfection.

elisa a dit…

non d'une pipe coldplay je t'envie je t'envie, j'ai regardé un live d'eux y a pas longtemps et même à travers la télé j'avais des frissons en chantant NOBODY SAID IT WAS EASYY avec le public (les gradins ça devrait pas exister moi je dis)

Pietro a dit…

Je me limite aux frissons pour les musiques que j'aime, tu fais plus fort que moi.
Sinon j'aime beaucoup ici, je t'ai mis dans mes favoris.

BotoxTeenagers.blogspot

Chloé (WCB) a dit…

enfin quelqu'un qui comprend à quel point ce passage de "fix you" est orgasmique !
wooh t'as vu yann barthes ? :)