24/01/2009

L'article useless

Démerdez-vous comme vous pouvez, mais regardez Eight Miles High (Das Wilde Leben en VO, oui, j'ai même réussi à supporter deux heures de dialogues en allemand). Il y a du rock'n roll, des hippies tous nus, un petit singe qui porte des couches, divers excès et drogues, des yeux au kohl étalé par les larmes, un road trip autour du monde, un Keith Richards plus vrai que nature, et une des filles les plus sexy/magnétique que vous pouvez imaginer, pour raconter le destin tout à fait fou d'Uschi Obermaier, wiki it.
Encore une petite farandole de captures.













Bien.
Dans l'incapacité logistique d'uploader quelque mp3 que ce soit, vous aurez juste un petit lien deezer à la bien d'une chanson qui ne ressemble pas du tout à ce que je met d'habitude.
Enfin bon quand même, Mlle a bossé avec un gus de Portishead, notamment sur celle-ci, ça va. Comme Alicia Keys qui aurait décidé de faire du trip-hop.

4 commentaires:

elen a dit…

ok, incessament sous peu je le regarde, LES CAPS TROP BIEN

Antoine a dit…

20 euros.

elen a dit…

Rapport à ton commentaire, 5 lettres :
V I E N S, j'ai un paquet de coquillettes qui n'attend que toi. D'ailleurs j'avais dit "je viens en fev" en fev c'est les vacances donc le mans donc 50 minutes de train dong BENGO si tu veux bien de moi tu me dis un jour qui t'arrange et en avant guinguamp.
Et OUI OUI OUI un jour faut qu'on arrive a etre sur internet en meme temps, ce qui parait impossible en ce moment, POURQUOI ??? comme dirait moundir.
xoxo

Hans Killed Wildcat a dit…

j'ai récupéré le film. ça me donnait trop envie.