17/05/2009


(Note-à-benêt : écrit hier en mode gueule de bois dépressive, ce qui explique le ton un peu trop dramatique)

'Dans ma boite d'envoi se trouve un message d'il y a quelques jours qui dit en gros "prise de conscience de 1.15 a.m, je suis en train de devenir une fille". Raccourci pour dire que je me suis toujours comporté plutôt comme un mec dans mes relations, et un enfoiré qui plus est, pas d'engagement, pas d'attaches, pas de mise à nu de mes sentiments, aucun moyen de m'atteindre. Message envoyé au gus qui est en train de me faire abattre toutes mes névroses une par une sans même le soupçonner, pour lui signifier que j'avais l'impression de changer, qu'il est en train de réussir ce que personne n'a su faire, même pas moi et mes trois ans de cours de psychanalyse/ologie.
Mon cul.
Deux jours plus tard au cours d'une nuit blanche assez épique, j'ai bu, j'ai frappé, griffé, mordu au sang, j'ai trompé dans une étreinte passablement interminable et violente, avoué, pleuré sur son épaule en me rendant compte que ça serait probablement toujours en moi, le petit diable sur mon épaule, le nain qui chante I was never faithful and I was never one to trust. Les morsures dans mon cou se sont changées en hématomes, j'ai même un bout de lèvre bleu/noir, ça fait suffisamment mal pour m'y faire repenser dès que je bouge. Et culpabiliser à la bien.
AH DAME, mes 20 ans commencent en fanfare au delà de mes espérances.'

Ouais, bon.

Sinon à part ça je me suis mis à écouter du post rock, autant dire que des morceaux de 11 minutes avec quatres hurlements dedans ça ne rentre pas dans l'offre/demande habituelle Jactances, m'enfin, quand c'est beau. Et cette chanson en concert c'était assez mémorable et émotionnant.


Quelqu'un est arrivé ici en googlant "Jactances ne baisera jamais avec Brodinski" ouais ben c'est bon je sais merci.

2 commentaires:

Hans Killed Wildcat a dit…

non jactances et brodinski ils feront l'amour d'abord. c'est pas pareil.

relou a dit…

Change moi ce titre ou j'te poutre.



(L)