17/06/2009


Outre le fait que Moderat ça poutre et que l'originale est déjà super, ce remix me replonge temporairement dans le trip remixes hype machine que j'avais lâché pour cause de trop leakés chaque jour, trop bourrins, sans âme et souvent très dispensables. Mais alors celui-ci, vraiment je l'adore, je suis sûre que mes chers parents à l'étage en dessous m'entendent tellement je tape du talon fort par terre quand je l'écoute.
Moderat - Les grandes marches (MMMatthias remix)

Je pense que la critique est unanime quant au fait que les trucs inconnus qui vont cartonner, c'est Hans qui les déniche. La première fois que j'ai écouté MGMT, c'était elle, la première fois que j'ai écouté Passion Pit, c'était elle, eutécé. MAIS s'il y en a un que je peux me targuer d'avoir aimé/soutenu depuis le début, c'est le camarade Mondkopf. Nespa. Deux ans et des brouettes après, l'album est sorti et il est parfait pour par exemple rouler la nuit ou prendre son bain ou toute autre activité contemplative.
En bonne fan je piquais les morceaux dès qu'ils étaient sur mysp, dont cette première version de Libera Me, qui est resté deux jours en ligne si je me souviens bien. Du coup ménant je la préfère à la version album.
Mondkopf - Libera me v.1 (qualité bof mysp rip)

Madame Palmer c'est l'ancienne moitié des Dresden Dolls. J'avais découvert ce groupe en concert (avant Indochine, ahem) et je crois que c'est le meilleur moyen de les connaitre, parce qu'uniquement piano-batterie, les deux incroyablement puissants, qui forcent la salle entière au silence respectueux, en fait tout était puissant, sa voix aussi, les mélodies aussi, le jeu de scène, tout.
Bon bref elle fait un album solo et c'est toujours beau et mélancolique.
Amanda Palmer - Strength through music

Ma rechute "groupes emo avec voix de pouffion chantant you broke my heart and I wanna die" semble s'amplifier, alors j'ai pris les choses en main pour en apprendre un peu plus sur ces fascinants individus et leur musique. Constat: c'est vachement compliqué. Deuxième chose: si j'ai bien tout suivi, voilà de l'indie emo du milieu des 90's.
Sunny Day Real Estate - Killed by an angel
Putain, j'adore, quelque chose me rappelle les temps bénis Smashing Pumpkins et consorts.

Alors lui je sais pas qui c'est, je sais pas d'où j'ai ça, mais ça a shufflé et d'un coup je me suis retrouvé sur une plage entourés de joyeux drilles en sombreros et de filles en bikini avec des verres à cocktails remplis de trucs mystérieux exotiques et colorés.
Enfin tu vois le genre.
Séverin - Wasted life

Et pis ça ira pour ce soir.

Sinon, le truc trop mignon du jour.

15/06/2009


Ah ben voilà, j'ai passé la journée à parcourir et enregistrer des millions de photos sur flickr et tumblr (d'ailleurs je crois que je suis vachement plus une tumblr kinda girl que vrai blog, mais bref, on verra), résultat je suis absolument obsédée par des trucs comme; être très mince avec les cheveux très longs; avoir d'autres tats/piercings; trouver un nouvel appart où ma chambre serait blanche avec un gros tapis blanc en poils et une grande fenêtre et des guirlandes d'ampoules blanches et un lustre en verre; prendre des photos du BF quand il dort le matin; en gros, que tout dans ma vie corresponde à La Beauté.
Ouais ok.
(Et en plus je commence à écrire naturellement en anglais TOUS mes posts à force de lire des blogs d'australiennes de 16 ans qui s'ennuient en culotte sur leur parquet.)
Mais j'y travaille, -6kg, les cheveux ben tmtc ça se fait tout seul (est-ce lent seigneur), j'ai un anneau dans le pif, plein d'idées de trucs à me faire encrer sous la peau, je vais déménager (t'as compris que l'orientation sud/ouest sera indispensable à mon choix), j'ai un objectif 50mm pour faire bien du flou derrière le BF (malheureusement y fume pas.), tout ça.
Ah oui et j'en ai fini avec la fac, je rentre avec fracas dans le monde mystérieux de la COM VISUELLE.

En janvier, j'avais écrit ça, ici: "J'ai l'impression d'être dans une période décisive pour quelque chose, j'arrive pas à mettre le doigt dessus, je sens que va bientôt arriver le moment où je vais me lever, crier "ça suffit les conneries" et me botter le cul pour me construire un avenir et une personnalité moins bancale."

Je crois bien que ayest. Alors que mon tatouage sous le bras représentait tout de moi depuis mon adolescence, un mois après l'avoir fait, tout ce qui faisait mon Wasted (refuser de choisir entre tout ce que je voulais faire et au final ne rien choisir du tout et stagner, fuir, être frigide des sentiments, tout ça) a commencé à disparaître.
J'avais peur d'arriver à 20 ans en ayant toujours pas l'impression d'être vivante, mais en fait si.
Ca fait plizir.

Azy c'était les nouvelles de mon épiphanie spirituelle (telle Bridget et Sharon en Thailande) mais jte causerai musique soon va.

PS: ça c'est vraiment la mignonnerie incarnée, j'en veux un.

08/06/2009


(C'est un blog EN PLUS, nespa, qui ne remplace pas celui-ci.)