27/09/2009


Par la barbe du prophète, je suis tout bonnement lessivée par l'Existence, La Vie et leurs Blagues.
Pour résumer un week-end fort en chocolat, disons que vendredi soir, y avait Dj Orgasmic dans un bar à Tours. J'ai du partir à 1h du matin en sachant bien que j'allais rater le meilleur. Et bim, une heure après, blague, Orgaga fait after avec tous mes potes, CHEZ mes potes. Et la soirée a lentement tourné en une nuit d'orgie frénétique (des gens déjà cités ici ont fait des choses sales avec leur corps, croyez moi), pendant que encore complètement saoule je pleurais dans le lit du copain, puisque blague, fallait que le premier gus dont j'ai réussi à tomber amoureuse se barre un an à l'étranger, et l'échéance est arrivée. J'ai bien sangloté toute la nuit, toute la journée, jusqu'à l'aéroport. Pleurer dans un aéroport son mec qui part, voilà qui m'aurait semblé fort romanesque et filmesque. En vrai c'est nul et pis l'aérogare de Poitiers, bof la classe, même au coucher du soleil.
Je suis revenue à Tours nuitamment, toujours pas lavée depuis la veille, dans un état de semi coma/fatigue/yeux bouffis (j'ai osé sortir un samedi soir avec les cheveux gras, c'est dire l'hébétude) j'ai rejoint Goldy et Reelow qui m'ont raconté leur folle nuit (oups, j'ai rien dit), et elles m'ont emmené voir un concert, et là, la Vierge me serait apparue que ça m'aurait pas autant bouleversé (j'ai pas peur des mots), c'était the Crane Angels, des bordelais inconnus, une "chorale pop à 12 personnes", comprenant un sosie de Neman d'Herman Dune et un de Nic Offer de Chk Chk Chk en version géant, chantant des chansons comme si Fleet Foxes reprenait Vampire Weekend et Coconut Records, beau, mais BEAU, j'ai eu l'impression que chaque cellule triste de mon corps se réveillait et explosait, j'avais la banane incontrolable d'une oreille à l'autre et des frissons partout, c'était fou.
Du coup je m'ai finalement couché paisible.
Foutue épiphanie spirituelle, hein.

Tu peux aller écouter, même si ça rend pour ainsi dire rien à côté de l'expérience concertale d'hier soir. THE CRANE ANGELS. Quand même bien meilleur que des tas de groupes à qui les Inrocks sucent la bite, moi j'dis ça comme ça.

Bref me voilà en ce dimanche matin à peu près prête à affronter l'année, peintures et croquis en tous genres, travail nocturne, arrachage de cheveux et consort. Tfaçon maintenant que j'ai une maison et un CHAT, je peux plus me permettre d'être immature, je suis grande, allons.

9 commentaires:

Hans Killed Wildcat a dit…

tain mais pouces en l'air pour the crane angels. les gens qui chantent en choeur ça me fout toujours les poils.

les gens se vautrent dans la saleté, beurk.

alice a dit…

C'est sale des trucs sales avec Oragaga, moi je veux des noms et du détail ! Un petit bonjour parce que ça fait longtemps...

Jude a dit…

Remember quand tu pensais qu'à Paris on était des fous du cul et qu'on folâtrait à tout va. TROP PAS c'est vous le mal, vous faites honte a la région centre et en vrai, c'est vous qui me faites devenir une bien vilaine fille.


Ou pas bien entendu.

Dance To The Radio a dit…

The Crane Angels, c'est top, même sur Myspace ... Merci pour la découverte !

3.14 a dit…

nous faisons egalement des orgies à paris dans un cadre agreable ou, du Banga ainsi que des sandwish au saumon seront offert aux 10 premieres participantes.
Contactez moi
merci

Anonyme a dit…

Prépares ton crane sale pute je vais l'enfler

Sylvian Jackson a dit…

Dj Orgasmic ?
C'est TTC non ?

Manon dsslvd a dit…

Tout à fait.

(Et "Anonyme", c'est pas très gentil ce que tu me dis là)

Vadim S. a dit…

Ah ouais, mais j'aime pas lire les autres qui sont vivants, des fois je sens que je vais tomber sur quelqu'un de meilleur que moi, et pis, comme ça, je peux critiquer.