18/04/2010

Alors sinon hier soir j'étais au Printemps de Bourges. Compte rendu en petits tirets (tirés?).
- J'ai vu Foals pour la 3e fois, mais je pense que les deux premières fois j'avais pas encore pris conscience de la chose. Là, j'ai pleuré.
- J'ai crapahuté sur scène pendant Sexy Sushi avec mes talons de 10cm, j'ai fait tilili à la chanteuse (geste de "viens par là" avec le doigt) pendant que personne faisait gaffe parce qu'il y avait 30 personnes en train de danser devant, et va savoir ce qui m'a pris, je l'ai embrassée dans la plus totale confusion. Donc je peux rajouter sur ma liste la chanteuse de Sexy Sushi qui se fout à poil (j'en suis encore en émoi.), mais par la même occasion, la chanteuse de Mansfield TYA.
Bah j'étais bien contente j'peux te dire.
- Brodinski 6e ou 7e fois au moins, et je devais être vraiment très très bourrée parce qu'il ne m'a pas ennuyée. Diantre.
- The Very Best, dans mes souvenirs flous, c'était vraiment cool, fausses plantes sur scène pour faire style on est dans la jungle, bootyshake et tout ça. Je crois qu'il faisait chaud.
- Je me suis bien appliquée à rater Pony Pony Run Run et Two Door Cinema Club, paske bon, on était pas là pour déconner.
- Pour finir il reste le cas BLOODY BEETROOTS. Je reste sceptique quant à leur nouvelle lubie de foutre une batterie sur scène. Et pis j'ai trouvé ça plutôt chiant en fait, pourtant j'y ai mis de la bonne volonté, je me suis jetée dans la foule pour faire les WOOP WOOP de Warp, mais non, a caca. Bien loin de ya deux ans et des brouettes, quand leur set ambiance carnaval crade au Showcase m'avait fait perdre toute la sueur de mon corps et laissé un souvenir impérissable. Là, nan. Du coup j'ai observé les milliers de kids sautant à l'unisson les bras en l'air, ce qui était tout à fait BEAU.
Et après j'ai commencé à vraiment connaitre la Souffrance rapport à la hauteur de mes chaussures, donc je suis partie.

14/04/2010

Post shoegaze néo sofia coppolesque


Bon, j'y suis allé un peu fort, mais c'est parce que j'étais en plein syndrome pré-menstruel \o/. Nonobstant je me suis effectivement pris une dose bien trop importante de pleurs hystériques, de blasitude et de "à quoi bon" dans la tronche ces dernières semaines, et si j'avais pas déjà Wasted écrit sous le bras je me le ferais sur l'heure (tkt je vais probablement en faire d'autres qui signifient la même chose, sacrée moi). Le plus rigolo c'est que j'ai moi-même consciencieusement foutu la merde et je peux rejeter la faute sur personne.
Mais enfin je suppose que tout le monde est déjà passé par là + il y a pire comme malheur dans le monde que le vide de l'amour parti + the show must go on.

Depuis quelque jour j'ai épuisé à peu près tout ce que l'internet pouvait m'apprendre sur Die Antwoord, ma dernière obsession passagère en date. Les mots crades en afrikaans n'ont plus de secrets pour moi. Mais en fait je sais pas par quel bout commencer pour présenter leur rap-rave primaire ou leur dj atteint de progeria ou la chanteuse Yolandi (ci dessus vois-tu) qui est aussi freak et dégueu que ses compères mais qui me rend folle.
Mais voilà 2 minutes 25 qui parleront mieux que moi.



Die Antwoord - Fish paste
"Next level shit".

Mon premier coloc écoute beaucoup trop de rap français à mon goût mais il suit une évolution tout à fait positive et l'autre jour il a mis ça et j'en fus comme deux ronds de flan. Moi les chorales les canons et tous ces trucs, ça marche à tous les coups.
Fredo Viola - The turn

Mon deuxième coloc écoute beaucoup trop de musique de foncedé à mon goût mais également des vieux trucs très classes, comme ceci. Attention, classe mais balle dans la tête quand même.
Betty Lavette - Your turn to cry
(il est également l'auteur pour la troisième fois consécutive de mon titre d'article)

Ma troisième coloc est actuellement en Estonie et on lui fait un grand coucou, le chat va bien mais y a une fuite sous la baignoire, bisous.

A part ça j'écoute en boucle les Bee Gees et Les collines d'Alizée (album merdique mais celle-ci je l'aime tant) donc on va s'arrêter là.

09/04/2010


Bon, blog fermé pour cause de dépression mortelle jusqu'à nouvel ordre, vu que la musique et raconter des trucs rigolos, j'en ai plus rien à foutre, et de toute façon je peux même plus avec mon pc qui a encore cédé sous les assauts d'un spyware de merde qui CONTRÔLE TOUT. Donc dans le but de vous épargner mes lamentations sur le merdier que j'ai fait de ma vie, salut les lapins.